Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

...

Relance des travaux de lotissement dans la commune d'Abomey-Calavi: Vendredi exceptionnel de fête dans l'arrondissement d'Akassato

Relance des travaux de lotissement dans la commune d'Abomey-Calavi: Vendredi exceptionnel de fête dans l'arrondissement d'Akassato

Relance des travaux de lotissement dans la commune d'Abomey-Calavi: Vendredi exceptionnel de fête dans l'arrondissement d'Akassato

(Le maire Bada plaide pour la transparence, la justice et l'équité dans la conduite des opérations)

Comme annoncé précédemment sur ce même forum, les travaux de lotissement et de recasement ont effectivement repris dans la commune d'Abomey-Calavi par l'autre bout de l'arrondissement d'Akassato. Longtemps attendue, la cérémonie ayant consacré officiellement la levée de la mesure de suspension décrétée quelques semaines après son installation par l'organe exécutif de la commune d'Abomey-Calavi présidé par le Maire Georges Bada, est désormais une réalité; un moment de grande satisfaction doublée d'un ouf de soulagement pour les populations. Disons d'emblée que ce vendredi 20 mai 2016 a été un jour exceptionnel de fête non seulement pour le maire et son staff, mais aussi pour le CA Apollinaire Hounguè et ses administrés. Rappelons-le tout de suite, le plus périlleux héritage légué au Conseil communal d'Abomey-Calavi, troisième mandature, c'est celui foncier. La première autorité de cette cité ne s'en cache d'ailleurs pas pour peindre le rocambolesque tableau: "Sur 5 coups de file que je reçois par jour, 4 ont pour objet, des plaintes relatives au foncier ". C'est dans le souci de diagnostiquer les maux qui minent ce névralgique secteur et d'identifier les voies et moyens appropriés pour les résorber que les opérations de lotissement et de recasement ont été suspendues sur toute l'étendue du territoire de la commune d'Abomey-Calavi. On comprend alors la liesse générale des populations et la portée du message d'exhortation à la transparence, à la justice et à l'équité adressé à l'assistance et à l'attention des différents acteurs par le Maire et bien d'autres personnes qui sont intervenues en marge de l'événement qui marque un nouveau départ dans la gestion des affaires foncières dans la commune d'Abomey-Calavi. Ouvrant le bal des interventions au nom des sages et notables d'Akassato, Adodé Houssou salue la clairvoyance des autorités communales qui, sous la férule du maire Georges Bada, ont compris que les populations ont soif d'une réorganisation du secteur foncier pour écrire les pages du développement de la commune d'Abomey-Calavi. Il se réjouit de ce que Akassato soit le point de départ du nouveau départ amorcé dans le domaine du lotissement et du recasement.

A la suite de M. Houssou, Jean-Marie Kpotanm√®, Sa Majest√© Zounton, Apollinaire Houngu√®, Richard Kound√© et Georges Bada se sont succ√©d√© au pupitre pour porter √† l'assistance des messages allant dans le sens de sensibiliser et d'exhorter les diff√©rents acteurs √† l'engagement et √† la d√©termination pour la r√©ussite des r√©formes visant √† r√©tablir la s√©curit√© fonci√®re sur tout le territoire de la commune d'Abomey-Calavi. Pour le premier intervenant au nom des comit√©s de lotissement d'Akassato, l'√©quipe Bada a eu l'ing√©niosit√© de vouloir changer les donnes dans la gestion du foncier √† Abomey-Calavi pour un r√©el d√©veloppement de la cit√©. M. Kpotanm√® garantit √† la forte d√©l√©gation du maire compos√©e de la majorit√© des membres du Conseil communal, des cadres de l'administration communale et des Charg√©s de mission du maire, la partition des comit√©s de lotissement pour la r√©ussite d'un lotissement nouvelle g√©n√©ration, d√©pourvu des dysfonctionnements et des irr√©gularit√©s observ√©s par le pass√© dans d'autres arrondissements de la commune. Sa Majest√© Zounton, a √©t√© plus explicite. Il a mis le doigt sur les travers qu'il faut √©viter pour ne pas faire √©chouer la r√©forme inspir√©e par l'exp√©rience d'un ancien parlementaire qui conna√ģt parfaitement les d√©sid√©ratas des populations dans ce domaine cl√©. L'autorit√© morale souhaite qu'apr√®s le lotissement nouvelle formule, les jeunes puissent retrouver leur espace pour les terrains de sport, que les espaces r√©serv√©s pour la construction d'infrastructures socio- communautaires (march√©s, centres de sant√©, voies secondaires, etc), ne soient point brad√©s par des tierces au grand dam des populations; enfin, que les sites cultuels et culturels soient conserv√©s pour l'harmonie de la cit√©. Tel fut le plaidoyer du roi d'Akassato; un plaidoyer qui re√ßoit pleinement l'assentiment des populations administr√©es par le Chef d'arrondissement Apollinaire Houngu√®. Pour ce dernier, c'est un plaisir et une marque d'honneur que les travaux de lotissement suspendus dans les 9 arrondissements de la commune, soient repris en premier √† Akassato. Abondant dans le m√™me sens que le roi, il a indiqu√© que si les op√©rations de lotissement √©taient une danse, il urge que les pas de danse changent dor√©navant, puisque la cadence a chang√© avec l'√©quipe Bada. Pour lui, il faut finir avec les scandales rocambolesques en mati√®re fonci√®re, lesquels scandales ont justifi√© la d√©cision de suspension des travaux de lotissement par l'ex√©cutif communal pour y mettre les balises n√©cessaires susceptibles de garantir la justice, la transparence et l'√©quit√© dans la conduite de ces op√©rations qui engagent la paix et la stabilit√© dans la commune. Aux urbanistes et aux g√©om√®tres, le CA Akassato indique comme cr√©do :"la satisfaction diligente des populations dans la transparence ".

M. Richard Kound√©, Directeur d√©partemental de l'habitat et de l'urbanisme, bras technique arm√© sur lequel s'est appuy√©e la mairie pour conduire les r√©formes fonci√®res, apr√®s avoir fait la gen√®se de toutes les dispositions prises par les autorit√©s communales depuis la suspension, de l'installation du Comit√© technique d'analyse (Cta) √† la mise en place de la Commission d'Experts urbanistes et juristes charg√©e du suivi avec les autorit√©s √† la base des recommandations du Cta en passant par la validation du rapport d'√©tape par le Conseil communal, apr√®s cette gen√®se disions-nous, le Ddhu a indiqu√© en ce qui concerne les r√©formes sur le lotissement que le maire a fait tout ce qui est en son pouvoir et a port√© lesdites op√©rations √† un point charni√®re de non retour. Il ajoute que si les recommandations du Cta sont suivis, avec l'accompagnement des Experts urbanistes et hommes de droits sollicit√©s pour la bonne cause, les populations seront satisfaites dans les conditions des plus meilleures: "Il n'y aura plus de bagarres sur les p√©rim√®tres √† lotir ou √† recaser, plus de double recasement ni d'interventions inappropri√©es sur les r√©serves administratives et √©tatiques", ajoute-t-il. Voil√† qui introduit si bien le ma√ģtre d'orchestre de cette r√©forme qui vise √† redonner espoir aux acqu√©reurs, aux propri√©taires terriens et aux investisseurs; une r√©forme qui vise √† faire d'Abomey-Calavi, une cit√© dortoir habitable en toute s√©curit√© et garantissant la s√Ľret√© de l'investissement et donc le d√©veloppement. A l'entame de ses propos, le Maire Georges Bada, puisque c'est de lui qu'il est question, a peint un tableau cauchemardesque mais r√©el de la situation ayant motiv√© la mesure de suspension: " Il √©tablit une complicit√© g√©n√©rale de tous les acteurs dans le mal foncier que conna√ģt la commune d'Abomey-Calavi. En revanche, il souhaite √©galement un sursaut g√©n√©ral pour que dor√©navant, plus rien ne se passe comme avant dans ce secteur. Pour la premi√®re autorit√© de la commune, des Experts g√©om√®tres aux chefs villages en passant par les urbanistes, les membres des comit√©s de lotissement et les cadres de l'administration communale, chacun doit jouer convenablement sa partition pour un lotissement juste, transparent et √©quitable, gage d'une qui√©tude sociale dans la commune. Il faut dire que les acteurs disposent rigoureusement d'une p√©riode de 12 mois au plus tard pour parachever le lotissement et le recasement de la 2√®me tranche d'Akassato. Dans ce registre de redistribution des r√īles et responsabilit√©s, le maire annonce que d√©sormais, les mutations de noms se feront √† la mairie et non dans les cabinets de g√©om√®tres. Un dispositif sera mis en place surplace √† cette fin. En attendant d'√©tendre la lev√©e des mesures de suspension aux autres arrondissements, Akassato peut s'estimer heureux de renouer avec les activit√©s fonci√®res sous de nouveaux auspices.

...

Réunion tournante de municipalité à Akassato: L'initiative novatrice du maire Bada impacte et épate les élus à la base

Réunion tournante de municipalité à Akassato: L'initiative novatrice du maire Bada impacte et épate les élus à la base

Réunion tournante de municipalité à Akassato: L'initiative novatrice du maire Bada impacte et épate les élus à la base

"Désormais, je ferai également le tour des 14 villages de mon territoire de compétence, pour la tenue des Conseils locaux ". Ainsi s'exprimait ce vendredi 27 mai 2016, le chef d'arrondissement d'Akassato, Apollinaire Toudonou Hounguè. C'est en effet l'arrondissement administré par ce dernier qui a abrité l'édition du mois de mai de la réunion statutaire de municipalité. Il faut le rappeler tout de suite, la première autorité d'Abomey-Calavi a imprimé une nouvelle dynamique à ce cadre de concertation et d'échanges entre l'Organe Exécutif de la commune (le maire et ses adjoints), les 9 Chefs d'arrondissement, les Directeurs techniques et centraux et les différents Chargés de mission du maire. Cette nouvelle dynamique s'illustre par la délocalisation de cette rencontre mensuelle des quatre murs de la mairie, pour effectuer des descentes itinérantes dans les arrondissements. L'objectif du maire en prenant cette initiative, c'est de toucher de doigt et de constater de visu avec ses collaborateurs les plus proches que sont les Chefs d'arrondissements, les problèmes qui assaillent au quotidien les différentes localités de la commune. Dans l'arrondissement d'Akassato ce vendredi, le menu des échanges n'a pas changé outre mesure. Après le mot de bienvenue du CA qui s'est engagé à prendre exemple sur le maire en ce qui concerne les prochains conseils locaux sur son territoire, il s'en est suivi le discours d'ouverture du maire. Ce dernier a rappelé que les élus à la base, notamment les chefs quartiers et villages, constituent la colonne vertébrale de l'action communale pour une réussite de la décentralisation. Dans ses propos liminaires, le numéro 1 de la commune d'Abomey-Calavi a insisté sur l'inévitable collaboration et la synergie active qui doivent exister entre les différentes forces vives de la commune. Le maire Georges Bada a exhorté les chefs quartiers et villages à intégrer dans leurs habitudes, la tenue des registres de naissance, de décès, d'entrée de personnes étrangères, d'infrastructures socio- communautaires existantes (écoles, marchés, centres de santé, points d'adduction d'eau, etc) et celles à construire pour assurer un mieux-être aux populations.

Ces objectifs poursuivis par les autorités communales impactent positivement le développement de la commune et justifient à maints égards la pluie de satisfecit décerné au maire Bada par les chefs villages et les différents élus locaux qui sont intervenus pour la circonstance pour inventorier les problèmes auxquels ils sont confrontés dans leurs villages respectifs; des problèmes qui ont noms, la dégradation des voies d'accès, le manque d'infrastructures scolaires et ou sanitaires, l'insécurité grandissante, la non électrification des localités, la non relance des opérations de lotissement par endroits, etc.

Par ailleurs, les assises d'Akassato ont été consacrées à un bilan d'exécution des recommandations issues de la dernière réunion de municipalité tenue à Godomey. Cette étape est essentiellement marquée par un compte rendu général fait par le Secrétaire général de la mairie et un compte rendu particulier et sectoriel qui porte les griffes de M. Dieu-Donné Mègninou, Directeur des Services Techniques (Dst) de la mairie. Globalement, les CA se disent satisfaits de l'intervention de la Dst dans leurs arrondissements en matière de rechargement et de reprofilage des voies. Toutefois, certains CA ont souhaité que les agents de cette Direction stratégique les associent plus que par le passé aux interventions c'est-à-dire au déroulement des travaux dans leur arrondissement.

Enfin, au titre des questions diverses, il a √©t√© soulev√© les agissements de deux chefs quartiers, notamment celui de Togbin Kp√™vi et de Maria-Gl√©ta, respectivement dans les arrondissements de Godomey et de Togba. Lesquels comportements portent entorse √† la n√©cessaire collaboration que ces derniers sont appel√©s √† entretenir avec leur hi√©rarchie. Une fois √©voqu√©s, ces sujets ont d√©cha√ģn√© les ardeurs. Le maire, en bon strat√®ge a sugg√©r√© et obtenu le consentement de l'assembl√©e pour que dans un cercle plus restreint, ces dossiers d'incompr√©hension des r√īles soient vid√©s pour l'harmonie du groupe. Pour lui, et cela est juste, le linge sale se lave en famille. Il faut mentionner que l'arrondissement de Togba est unanimement retenu pour abriter la prochaine r√©union de municipalit√©, celle du mois de juin 2016.

...

32ème Journée nationale de l'arbre dans la commune d'Abomey-Calavi: Le Maire Bada et son Conseil engagés pour une cité verte et attrayante

32ème Journée nationale de l'arbre dans la commune d'Abomey-Calavi: Le Maire Bada et son Conseil engagés pour une cité verte et attrayante

32ème Journée nationale de l'arbre dans la commune d'Abomey-Calavi: Le Maire Bada et son Conseil engagés pour une cité verte et attrayante

Grande mobilisation ce mercredi 1er juin 2016 autour du maire Georges Bada et de ses adjoints. D√©f√©rant √† la tradition qui consiste √† mettre des plants en terre chaque 1er juin de l'ann√©e, les Conseillers communaux, les √©lus locaux et le staff administratif de la mairie d'Abomey-Calavi ont fait le d√©placement du Ceg Ahossougb√©ta dans l'arrondissement de Togba pour d√©rouler aux c√īt√©s des √©l√®ves, du corps enseignant et des populations, un programme all√©chant de comm√©moration de cette journ√©e aur√©ol√©e par la pr√©sence de l'autorit√© pr√©fectorale, √Čpiphane Quenum. En cette circonstance, la premi√®re autorit√© d'Abomey-Calavi a insist√© sur l'importance que rev√™t l'arbre pour l'existence humaine et le d√©veloppement de la communaut√©. A l'en croire, la journ√©e nationale de l'arbre est ¬ęUne opportunit√© officielle pour reboiser et rendre notre cit√© plus verte et attrayante afin de contribuer de mani√®re significative √† la lutte contre les effets n√©fastes des changements climatiques et contribuer ainsi aux actions inspir√©es de la Conf√©rence des Parties Cop 21¬Ľ. Le maire Bada a, par la m√™me occasion, exhort√© les populations √† observer un suivi des plants mis en terre afin qu'ils croissent et jouent les r√īles vitaux qui sont les leurs dans une cit√© qui se veut moderne. Ainsi, conform√©ment au th√®me de la 32√®me √©dition qui stipule: ¬ęPlantons et entretenons beaucoup d'arbres aujourd'hui pour mieux vivre demain¬Ľ, le Maire lance √† ses administr√©s, un appel √† planter assez d'arbres afin de cr√©er des parcs verts d'attraction, des microclimats dans tous les villages et quartiers de ville. C'est √† ce prix, ajoute-t-il, qu'ils pourront contribuer, un tant soit peu, √† la r√©duction des effets d√©vastateurs des changements climatiques et de promouvoir la sauvegarde de l'environnement, la lutte contre la pollution, ainsi que la pr√©servation de la biodiversit√©. Le pr√©sident du Conseil communal d'Abomey-Calavi n'a pas manqu√© de r√©it√©rer son engagement personnel et l'engagement de tous les √©lus (communaux et locaux) √† r√©aliser plus d'espaces verts, de parcs de randonn√©e , de sorte que la commune d'Abomey-Calavi soit une ¬ę belle cit√© verdoyante et moins chaude o√Ļ la qualit√© de l'air est th√©rapeutique¬Ľ. Enfin, le maire a remerci√© les ONG partenaires de la commune, notamment l'ONG Arbre de vie, l'ONG Credi, les Yeh B√©nin, les ONGs Cosgac, Sos, pour leur appui et accompagnement constants dans le processus d'√©dification d'une cit√© verte o√Ļ l'environnement garantit la sant√© et le mieux-√™tre aux populations. L'Ong Arbre de vie de Patrice Alakpato, par le biais de son repr√©sentant √† la c√©r√©monie comm√©morative de l'arbre a promis que leur structure se rendra disponible chaque fois de besoin si l'enjeu est la sauvegarde de notre environnement.

Pour finir son adresse à l'assistance, le Maire a annoncé que 3500 plants acquis sur fonds propres de la mairie vont être mis en terre sur un espace de 2 hectares dans les encablures du Ceg Ahossougbéta. De quoi justifier la joie qui anime la Directrice du Collège ayant accueilli les manifestations et la satisfaction de M. Pierre Gbegnon, Chef d'arrondissement de Togba. Si pour la responsable du Ceg, ce reboisement massif va dissiper un tant soit peu la hantise qui se vit dans cet établissement du fait de l'érosion du sol, pour le CA, le maire a une vision prospective du développement de la cité dont il a la charge; laquelle vision se traduit par les actes d'envergure qu'il pose au profit de la communauté d'Abomey-Calavi.

La phase protocolaire de cette comm√©moration s'est achev√©e par la remise officielle au Maire du Plan communal de reboisement par le Pr√©fet de l'Atlantique et du Littoral, √Čpiphane Quenum. Mais avant, il a dit tout le bien de l'arbre qu'il consid√®re comme un facteur principal de vie en ce sens qu'il offre des avantages sur le plan environnemental, sanitaire, √©cologique, √©conomique et phytosanitaire. Apr√®s quoi, il a convi√© toute l'assistance √† faire le pr√©cieux geste √† savoir: planter les arbres sous le regard attentionn√© et averti des agents des eaux et for√™ts.

...

Construction d'un monument baptis√© "Rond point de la connaissance¬Ľ au carrefour Tankp√®: Le maire Bada mat√©rialise son passage √† la t√™te de la commune d'Abomey-Calavi

Construction d'un monument baptisé

Construction d'un monument baptis√© "Rond point de la connaissance¬Ľ au carrefour Tankp√®: Le maire Bada mat√©rialise son passage √† la t√™te de la commune d'Abomey-Calavi

Point de confluence des trois arrondissements que sont Godomey, Togba, et Calavi, le carrefour Tankp√®, offre une certaine visibilit√© dont le charme ne peut s'ext√©rioriser que par l'√©rection d'infrastructure appropri√©e. Ayant compris cette heureuse r√©alit√©, le maire de la commune d'Abomey-Calavi a d√©cid√© de construire en cet emplacement strat√©gique de la ville qu'il dirige, un prestigieux et splendide monument au nom duquel il rebaptise le carrefour Tankp√® qui devient dor√©navant, ¬ęRond point de la connaissance¬Ľ avec la b√©n√©diction de l'autorit√© de tutelle. Ce mercredi 1er juin 2016, le Maire Georges Bada et le Pr√©fet de l'Atlantique et du Littoral √Čpiphane Quenum, entour√©s des chefs d'arrondissements et des membres du Conseil communal, ont proc√©d√© officiellement √† l'inauguration de ce chef-d'Ňďuvre qui fait la fiert√© de la commune et s√®me la joie au cŇďur des populations. Un travail d'artiste extr√™mement fin a √©t√© fait pour √©riger en ce lieu, une statue qui offre un attrait touristique ind√©niable. En marge de l'inauguration du monument du ¬ę Rond point de la connaissance¬Ľ ce mercredi, l'homme qui a eu cette initiative, c'est-√†-dire la premi√®re autorit√© d'Abomey-Calavi, a d√©clin√© les r√©elles motivations qui l'ont conduit √† opter pour cette monture et pour ce nom de bapt√™me du monument. Selon les explications de l'autorit√© en effet, "La connaissance est la plus grande soif d'un pays et par ricochet d'une commune". Il indique que le d√©veloppement d'une commune, est tributaire du bagage intellectuel, du savoir-faire, du savoir-vivre, du savoir-entreprendre et du savoir-innover des ressources humaines investies de la mission de l'administrer. A travers ce monument, l'autorit√© communale lance un message d'exhortation imag√©e √† l'endroit de la jeune g√©n√©ration afin qu'elle fasse de la qu√™te de la connaissance, une pr√©occupation importante et permanente. C'est √† ce prix et √† ce prix seulement, que l'avenir du pays et des communaut√©s √† la base, sera assur√©.

√Čpiphane Quenum, autorit√© de tutelle des 9 communes du d√©partement de l'Atlantique et du Littoral, n'en pense pas le contraire. Pour lui en effet, les grands hommes laissent toujours des traces ind√©l√©biles d√®s lors qu'il leur est confi√©e une parcelle de pouvoir. Il dit que la r√©alisation de cet ouvrage √† mettre √† l'actif du Conseil communal pr√©sid√© par le Maire Georges Bada est une Ňďuvre salutaire. Effectivement, pour les chefs d'arrondissements de Godomey, Germain Cadja-Dodo, de Togba, Pierre Gbegnon et de Calavi Bernard Hounsou, le maire Georges Bada a fait Ňďuvre utile car, avec l'√©rection de ce monument, le carrefour Tankp√® rebaptis√© ¬ęRond point de la connaissance¬Ľ, a chang√© de visage et offre une visibilit√© attrayante.

Images inauguration du monument Rond point de la connaissance

...

CEP 2016 à Abomey-Calavi : Le maire Bada lance les hostilités dans l'arrondissement d'Akassato au Centre de Houèkègbo

CEP 2016 à Abomey-Calavi : Le maire Bada lance les hostilités dans l'arrondissement d'Akassato au Centre de Houèkègbo

CEP 2016 à Abomey-Calavi : Le maire Bada lance les hostilités dans l'arrondissement d'Akassato au Centre de Houèkègbo

Les √©preuves du Certificat d'√©tudes primaires (CEP)session unique de juin 2016, ont d√©marr√© ce lundi 06 juin 2016 sur toute l'√©tendue du territoire national. 210.111 candidats vont dans les 77 communes du B√©nin √† l'assaut de ce premier dipl√īme qui change leur statut d'√©coliers en coll√©giens. Dans la commune d'Abomey-Calavi, 21.222 candidats r√©partis dans 54 centres des 1√®re, 2√®me et 3√®me Circon ions Scolaires de la Commune, se sont inscrits pour passer les diff√©rentes √©preuves de cet examen. Sur son territoire de comp√©tence, le maire Georges Bada a lanc√© les hostilit√©s √† l'√©cole primaire publique de Hou√®k√®gbo situ√©e dans la 1√®re Circon ion Scolaire dans l'arrondissement d'Akassato. Sous le guide √©clair√© de Mme Jacqueline Fangnon Aouanou, Chef de ce Centre de composition, la d√©l√©gation du maire et de la Circon ion Scolaire Calavi 1 administr√©e par le CCS Christophe Kossi Amonl√®, a inspect√© le Secr√©tariat pr√©vu pour le d√©roulement du Cep au Centre de Hou√®k√®gbo avant de se diriger vers la salle 1 pour l'ouverture des enveloppes et le lancement de l'√©preuve de compr√©hension de l'√©crit, commun√©ment appel√©e lecture. En cette circonstance, les mots du maire face aux candidats visiblement stress√©s, ont √©t√© ceux d'encouragement. Il les a invit√©s √† ne pas paniquer et √† aborder les √©preuves avec s√©r√©nit√©. Le CCS et le Chef Centre quant √† eux, souhaitent 100% de r√©ussite aux candidats. Ils les rassurent de ce que les √©preuves propos√©es sont √† leur hauteur et ne refl√®tent que les enseignements qui leur ont √©t√© donn√©s au cours de l'ann√©e scolaire.

...

Installation d'une usine de fabrique et de commercialisation des produits de Btp: La Soci√©t√© Socimat accro√ģt les potentialit√©s technologiques de la commune d'Abomey-Calavi

Installation d'une usine de fabrique et de commercialisation des produits de Btp: La Soci√©t√© Socimat accro√ģt les potentialit√©s technologiques de la commune d'Abomey-Calavi

Installation d'une usine de fabrique et de commercialisation des produits de Btp: La Soci√©t√© Socimat accro√ģt les potentialit√©s technologiques de la commune d'Abomey-Calavi

(Le PDG de cette société a les hommages du maire Bada et bénéficie des conseils du ministre Sèhouéto)

La Soci√©t√© d√©nomm√©e Socimat, inaugure l'√®re du rapprochement entre les mat√©riaux de construction des populations d'Abomey-Calavi et environs. C'est le moins qu'on puisse dire au regard de l'arsenal technologique mis en place par le promoteur de cette Soci√©t√©, de concert avec ses partenaires techniques et financiers, √† quelques encablures du carrefour Bidossessi. M. Jihad Abdul R√©da, puisque c'est de lui qu'il est question, offre dor√©navant aux ing√©nieurs de Btp, aux promoteurs immobiliers, aux entreprises et autres personnalit√©s qui entendent engager un projet de construction, la possibilit√© de s'approvisionner sur place. Ce lundi 06 juin 2016, les premiers responsables de la Socimat ont organis√© l'inauguration du show-room et la pose de premi√®re pierre de l'industrie de fabrique de briques, de poteaux √©lectriques, de tuiles, de pav√©s et de beaucoup d'autres produits indispensables dans la construction des infrastructures immobili√®res au B√©nin. Pour le PDG de la Socimat, l'installation de cette Soci√©t√© dans la commune d'Abomey-Calavi s'inscrit dans la droite ligne d'action de tout promoteur objectif, √©tant entendu qu'il doit aller √† la conqu√™te de nouveaux march√©s et travailler √† en √™tre leader. Jihad Abdul R√©da annonce que ce projet dont la concr√©tisation a √©t√© effective gr√Ęce √† l'appui financier des banques et de plusieurs partenaires √©trangers, est un lourd investissement dun milliard quarante millions de francs Cfa, pour contribuer efficacement √† l'accroissement de la richesse, la lutte contre le ch√īmage et le manque d'emplois au niveau de la commune et du pays en g√©n√©ral. Aussi, a-t-il annonc√© que les dispositions sont en cours pour l'acquisition d'une trentaine de remorqueurs √©valu√©s √† 2 milliards de nos francs. De m√™me, des initiatives allant dans le sens de la construction de logements sociaux individuels et collectifs, font partie int√©grante des projets phares que la Socimat entend mettre en oeuvre √† moyen et √† long termes. M. Jihad se r√©jouit des facilit√©s √† lui offertes par les autorit√©s communales et le gouvernement pour l'effectivit√© de cet investissement.

Voilà une vision prospective de modernisation de la cité dortoir qui fait la joie et la fierté de la première autorité de la commune d'Abomey-Calavi. Georges Bada, dans ses propos liminaires, a salué l'ingéniosité du promoteur de la Socimat, l'a félicité pour avoir identifié et porté son choix sur la commune d'Abomey-Calavi dont le poids démographique est de plus de 700 mille habitants. A en croire le maire Bada, ce bijou qui vient d'être installé, honore à plus d'un titre la commune d'Abomey-Calavi et comble un déficit en matière de conquête du marché intérieur et de proximité en attendant d'étendre ses tentacules dans la sous région et sur le marché international. Le maire Bada a invité le promoteur de la Socimat à donner la main à la mairie d'Abomey-Calavi afin que dans une synergie d'actions et via un partenariat gagnant-gagnant, les voies en terre de la commune qu'il administre, soient progressivement conjuguées au passé. il compte pour y parvenir sur le travail, la loyauté et la détermination de ses administrés. Signalons que le ministre de l'industrie et du commerce Maurice Lazare Sèhouéto, a honoré de sa présence cette cérémonie. Avant de couper le ruban symbolique faisant office d'inauguration du show-room et avant de poser la première pierre pour le compte de l'industrie de fabrique de briques, de pavés, de tuiles et autres accessoires de construction, le ministre a prodigué aux conseils qui tiennent lieu de balises incontournables. Il a exhorté le promoteur de la Socimat à considérer l'observance de la qualité et des normes comme son bréviaire, c'est à dire leur guide dans les dosages de matériaux lors des opérations de fabrique des accessoires de construction. Il garantit la disponibilité du gouvernement de la rupture à accompagner le maire et son conseil communal afin que la commune d'Abomey-Calavi ne souffre d'aucune indisponilité dans sa dynamique de ville en perpétuelle croissance démographique et donc en perpétuelle construction.

Il est à signaler à cette cérémonie, la présence de beaucoup de personnalités et d'autorités politoco-administratives, morales et religieuses dont l'ancien maire d'Abomey-Calavi, le Colonel Patrice Hounsou- Guèdê.

...

√Člaboration du Pdc 3√®me g√©n√©ration de la Commune d'Abomey-Calavi : Le maire Bada anticipe et installe le comit√© de pilotage

												√Člaboration du Pdc 3√®me g√©n√©ration de la Commune d'Abomey-Calavi : Le maire Bada anticipe et installe le comit√© de pilotage

Avant que le Plan de d√©veloppement communal Pdc, deuxi√®me g√©n√©ration, ne vienne √† √©ch√©ance, la premi√®re autorit√© d'Abomey-Calavi m√©nage d√©j√† sa monture pour l'√©laboration de ce document strat√©gique au titre de la troisi√®me g√©n√©ration. Dans la matin√©e de ce mardi 07 juin 2016, il a proc√©d√© √† l'installation du Comit√© de pilotage investi de la mission d'inventaire des √©l√©ments n√©cessaires √† rassembler pour √©laborer m√©thodiquement le Plan de D√©veloppement Communal. A l'entame de cette c√©r√©monie fort simple mais emprunte de solennit√©, Raoul Glessougb√©, en sa qualit√© de Secr√©taire g√©n√©ral, a indiqu√© que le Pdc, en tant que document de planification local, doit √™tre √©labor√© dans une approche participative. Par ailleurs, il pose le probl√®me de financement et de mise en Ňďuvre du Pdc. Et sur le premier pan de cette probl√©matique, le maire rassure en confiant que les dispositions budg√©taires sont prises pour financer l'√©laboration du Pdc.

Georges Bada a associé pour la conception de ce document, toutes les couches socioprofessionnelles et toutes les forces vives de la commune afin que les orientations à donner à son action communale ne laissent en rade aucun maillon de la communauté dont il a la charge. Marcellin Zohoun, Directeur départemental de la prospective et du développement de l'Atlantique et du Littoral, renchérit: pour lui, un Pdc bien élaboré doit requérir les aspirations des principaux groupes d'acteurs de développement en activités dans la commune. Il énonce quelques critères dont l'observance va garantir un fonctionnement optimal de pilotage à savoir: le pragmatisme, le dynamisme et la disponibilité. Aussi, suggère-t-il la représentativité de toutes les compétences, sans exclure les indigents, le groupement des sapeurs pompiers et les cadres techniques du ministère en charge de la planification.

Dans son adresse √† l'assistance, le maire Bada a insist√© sur la mise en Ňďuvre des axes inscrits dans le Pdc, une ex√©cution qui est tributaire de l'accompagnement de l'√Čtat central. C'est √† juste titre que le Maire Bada convie les gouvernants √† donner un plein sens √† la d√©centralisation en assurant l'effectivit√© du transfert des comp√©tences aux communes, sous la pression constante des populations.

Signalons qu'en marge de cette cérémonie d'installation du comité de pilotage, M. Zohoun a suggéré au Maire de faire accompagner le Plan de développement communal d'un Plan de mobilisation des ressources. Une suggestion qui est salutaire, car, "sans argent, l'honneur n'est que maladie".

...
...
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj