Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

8ème édition de Godomèhoué: Le plaidoyer du Maire Georges Bada pour une fête identitaire communale

												8ème édition de Godomèhoué: Le plaidoyer du Maire Georges Bada pour une fête identitaire communale

Les populations du plus grand arrondissement du Bénin en thèmes de nombre d'habitants ont commémoré ce dimanche 07 octobre 2018, la 8ème édition de leur fête identitaire Godomèhoué. Les manifestations auréolées par la présence du ministre en charge de la décentralisation, Barnabé Dassigli et une forte délégation du Conseil Communal d'Abomey-Calavi conduite par le Maire Georges Bada, ont été une occasion pour les fils et filles de Godomey et de ses environs, de passer des moments de joie, de communion, d'échanges fraternels et cordiaux à l'église St-Thérèse de l'enfant Jésus.

Ce fut une opportunité pour la première Autorité de la Commune d'Abomey-Calavi de réitérer sa vision en ce qui concerne l'organisation sectaire, arrondissement par arrondissement, des fêtes identitaires dans la Commune d'Abomey-Calavi.



Bien que conscient des particularités culturelles, cultuelles, sociologiques et sociales de chacun des 9 arrondissements de sa juridiction, des particularités qui peuvent justifier le désir, l'engouement de s'épanouir, le Maire Georges A. Bada estime que la Commune gagnerait à fédérer les ambitions des différents arrondissements dans un grand ensemble en vue de l'organisation d'une et une seule fête annuelle sur une date précise à définir par le Conseil Communal. Pour l'édile de la ville d'Abomey-Calavi, il serait plus intéressant si les 9 arrondissements expriment leur identité culturelle sur un même espace.

Aussi, souhaite-t-il que cette fête identitaire ne soit pas seulement des moments de ripaille, mais l'occasion de poser des actes qui impactent de façon rotative et durable, le développement des différentes localités de la Commune.



Cette vision ressassée par le No 1 de la Commune, chaque fois que l'opportunité lui est offerte, à n'en point douter, est un signal fort pour les Chefs d'Arrondissement qui doivent l'intégrer dans leur planning organisationnel des fêtes patronales et identitaires. Déjà, le CA de Godomey, Léon Christian Kpobli qui a promis ce dimanche 07 octobre 2018, rencontrer incessamment le comité d'organisation de Godomèhoué, se doit d'arrimer les réflexions à mener au cours de cette séance projetée, à cette vision d'unification, de partage et de solidarité du Maire Georges A. Bada.



Il reste que les fruits tiennent la promesse des fleurs et que très rapidement, le Conseil Communal s'accorde et délibère favorablement sur l'option d'organiser une fête communale, à date identique sur le territoire de la Commune d'Abomey-Calavi.

...

Éducation dans la Commune d'Abomey-Calavi: Des milliers de kits scolaires pour les couches démunies des 9 arrondissements

												Éducation dans la Commune d'Abomey-Calavi: Des milliers de kits scolaires pour les couches démunies des 9 arrondissements

L'opération de distribution tous azimuts de kits scolaires démarrée, il y a une dizaine de jours dans la Commune d'Abomey-Calavi, s'est poursuivie ce jeudi 04 octobre 2018, sous la férule du Maire Georges Adédjoyé Bada. L'autorité communale s'est rendue dans plusieurs écoles du populeux arrondissement de Godomey, pour se prêter à l'exercice qui consiste à voler au secours des couches démunies en ce qui concerne les outils dont elles ont besoin pour leur instruction, pour leur éducation.



À en croire le Maire Georges Bada, c'est de cette manière que le Conseil Communal entend accompagner les efforts du président Patrice Talon et de son gouvernement dans le secteur de l'éducation.



Après avoir mis plus de 800 kits scolaires à la disposition des apprenants de l'arrondissement de Calavi, c'est le tour de Godomey de recevoir plus de 1000 kits scolaires. Trois écoles à savoir : l'Epp de Cococodji, l'Epp de Godomey Centre et l'Epp de Togoudo Allègléta, ont été choisies par le CA Léon Christian Kpobli en complicité avec le Chef de la Région Pédagogique, Augustin Amangbégnon, pour recevoir la délégation communale et procéder à ce niveau au dispatching des lots de kits destinés aux différentes écoles ciblées. Tout comme les parents d'élèves, élus locaux et communaux, le Chef d'Arrondissement de Godomey est heureux de cette initiative du Conseil Communal dont le précurseur est le Maire Georges Bada.



Il faut le mentionner tout de suite, en dehors des arrondissements de Calavi et de Godomey, les 7 arrondissements restants à savoir Zinvié, Kpanroun, Togba, Hêvié, Ouèdo, Golo-Djigbé et Akassato, ont également bénéficié d'au moins 300 kits scolaires chacun pour accompagner quelques apprenants déshérités qui se trouvent sur leur territoire respectif de juridiction.

...

Echanges entre investisseurs Kazakhstanais et Conseil Communal: 5 secteurs structurants pour impacter Abomey-Calavi et le BĂ©nin

																								Echanges entre investisseurs Kazakhstanais et Conseil Communal: 5 secteurs structurants pour impacter Abomey-Calavi et le BĂ©nin

C'est avec les honneurs dus à un grand roi que le richissime homme d'affaires Idrissov Dinmukhamet et sa délégation venus du Kasakhstan, ont été accueillis ce dimanche 30 septembre 2018 par les populations et le Conseil Communal d'Abomey-Calavi. C'est du moins le cachet spécial que le Maire Georges A. Bada a voulu donner à la première visite en Afrique via le Bénin, du Kasakhstanais Idrissov Dinmukhamet à la tête d'une délégation. Face à ses administrés, l'édile de l'hôtel de ville d'Abomey-Calavi a décliné les cinq axes d'intervention de cet investisseur. Des axes autour desquels va se meubler le partenariat naissant entre lui, le Bénin et la Commune d'Abomey-Calavi.



A l'entame de ses propos liminaires à la suite de Nöel Toffon, porte-parole du Conseil Communal (qui s'est attelé à faire la présentation de la Commune d'Abomey-Calavi sur les plans géographique, démographique, administratif, ses potentialités et atouts), le Maire Georges Bada a fait observer que l'hôte de la Commune d'Abomey-Calavi est un grand homme dont l'expertise, l'expérience, le potentiel économique et technologique en matière de développement, sont convoités de part le monde. Il ajoute que c'est une chance pour la Commune de l'avoir à ses côtés. Et pour cause, confie-t-il,

M. Idrissov est un puissant homme d'affaires qui embrasse le domaine de l'énergie. Il excelle également dans l'exploitation minière et la transformation des matières brutes du sous-sol en pétrole lampant et en essence. Aussi, intervient-il dans les secteurs de l'agriculture et la construction d'infrastructures routières. "Cet investisseur que j'ai de la peine à appeler par son nom, ne nous a pas apporté du pain mais du travail, gage du développement. Il nous a apporté aussi son humanité", affirme le Maire Georges Bada avant de conclure que son intervention au Bénin résonne comme un appui de taille pour la concrétisation des nobles objectifs du gouvernement du Président Patrice Talon dans la dynamique PPP (Partenariat Public-Privé) et ce, à travers des projets structurants inscrits dans le PAG et visant à changer notablement le visage du Bénin et de la Commune d'Abomey-Calavi.



Le Kazakh Idrissov, dans son adresse à la population, se réjouit de l'accueil à lui réservé par la Commune d'Abomey-Calavi représentée à travers le Conseil Communal, les différentes couches socioprofessionnelles, confessionnelles et religieuses. Le magnat du Kazakhstan loue le management, le leadership et le charisme du Maire Georges Bada qui, dit-il, a pesé de tout son poids pour rendre effective cette visite de travail au Bénin, suite aux échanges qu'il a eus avec lui et les contacts pris au Kazakhstan sur son invitation. Il indique que les actes sont plus éloquents que la parole et conclut que les jours, mois et années à venir, ses actions pour impacter le Bénin et la Commune d'Abomey-Calavi seront visibles, perceptibles.

Il est à signaler que les têtes couronnées de la Commune, en signe de reconnaissance et resserrement des liens d'amitié en perspectives entre les communautés d'Abomey-Calavi et du Kazakhstan, ont offert des présents pleins de symbole et d'unification des deux peuples à M. Idrissov Dinmukhamet qui en est très ravi.

...

Ouverture de la 3ème session ordinaire du Conseil Communal d'Abomey-Calavi: Le rapport d'activités du Maire adopté, le Collectif budgétaire voté

												Ouverture de la 3ème session ordinaire du Conseil Communal d'Abomey-Calavi:  Le rapport d'activités du Maire adopté, le Collectif budgétaire voté

Le Conseil Communal d'Abomey-Calavi a ouvert ce lundi 17 septembre 2018, pour le compte de l'année en cours, sa troisième session ordinaire. Sous la présidence du Maire Georges Bada, les Conseillers Communaux, après la cérémonie d'ouverture, ont échangé, au cours de la première journée sur trois points fondamentaux inscrits à l'ordre du jour. Il s'agit primo de la présentation, de l'amendement et de l'adoption du rapport d'activités du Maire pour le compte du dernier trimestre de l'année ; secundo, du point relatif à l'exécution du budget primitif 2018 ; tertio et enfin, du point relatif à l'examen du Collectif budgétaire proposé pour réajuster le budget communal en cours d'exercice et de son vote à l'unanimité par le Conseil Communal.



Au premier point cité supra, le Maire Bada a déféré à une recommandation des auditeurs Fadec, l'appelant à intégrer dorénavant dans ses rapports d'activités, le point d'exécution du budget en cours d'exercice, plutôt que de le faire séparément.

On retient du premier point évoqué supra que le Maire a axé sa communication sur les sessions extraordinaires du Conseil Communal organisées au cours de la période de juillet à septembre 2018. Il s'agit également de l'organisation de la séance de municipalité à Godomey assortie de l'installation et de la prise de service du nouveau Chef d'arrondissement, Léon Kpobli, de l'organisation de la conférence des présidents de commissions permanentes, des préalables pour l'élaboration du budget primitif exercice 2019, de la coopération décentralisée avec à la clé, la signature d'un mémorandum d'entente avec une délégation de Kazakhstan qui a foulé le sol d'Abomey-Calavi pour la cause et de beaucoup d'autres activités et œuvres salvatrices qui portent les griffes du Conseil Communal. Aussi, ce rapport d'activités fait-il cas des perspectives à court, moyen et long termes envisagées par l'équipe dont le capitaine est le Maire Georges Bada. On retient ici l'accélération du processus de titrisation en vue du paiement des dettes des prestataires et de l'acquisition d'engins lourds pour assurer les services techniques de la ville, le renforcement et la poursuite des travaux de lotissement et d'ouverture de voies dans tous les arrondissements, l'achèvement des travaux de réhabilitation de la maison du peuple, de l'extension du bloc administratif et de la construction d'un nouvel hôtel de ville etc.



Tous ces chantiers qui viendront en appoint aux réalisations physiques, déjà visibles et quantifiables du Conseil Communal justifient la délibération du Conseil Communal qui a fait suite à la présentation du Maire. À l'unanimité, ce rapport à été adopté avec comme principale recommandation soulevée par les Conseillers Léopold Zinsou et Patrice Hounyéva, le renforcement de la communication pour donner plus de visibilité aux actions du Maire et de son Conseil Communal.



Du point d'exécution du budget primitif 2018...

Comme à l'accoutumée, le président de la Commission chargée des affaires économiques et financières, M. Noël Matokoo Bogninou, a fait le point d'exécution du budget primitif exercice 2018. C'est d'ailleurs le second point appelé à l'Ordre du jour de la session après la cérémonie d'ouverture qui a connu la participation de toutes les couches (socioprofessionnelles, religieuses et confessionnelles de la Commune. On note à ce niveau qu'au cours des trois derniers mois, un effort considérable a été fait en matière de mobilisation des ressources propres de la Commune et une maîtrise des dépenses de fonctionnement. Mais au niveau des dépenses d'investissement, la Commission a fait une évaluation sans prendre en compte, ni les engagements financiers de la Commune vis-à-vis de ses prestataires, ni les charges à considérer par les opérations de titrisation. Ceci a eu pour conséquences, des statistiques biaisées, en deça de la réalité, relevées à juste titre par les Présidents Patrice Hounyéva, Nöel Toffon et les Chefs d'Arrondissements de Zinvié et de Kpanroun, Christophe Ayissi et Etienne Kpossou, de même que les 1er et 2ème Adjoints au Maire, Victor Adimi et Julien Honfo qui sont intervenus après la présentation du Président de cette névralgique Commission qui renseigne sur l'utilisation des ressources de la Commune. Ils ont à tour de rôle recommandé que la copie soit revue et que ces considérations phares soient prises en compte avant la validation du rapport. Toutes observations du moins pertinentes, que le président Bogninou a acceptées en toute humilité avec la promesse de les réintégrer avant la fin de la session et les fois à venir, comme l'a suggéré le président du Conseil Communal Georges Bada.



Du Collectif budgétaire...

Comme nous le mentionnions plus haut, au regard des nouvelles donnes liées à la titrisation pour laquelle le Conseil a déjà donné son quitus, en raison du fait que les fonds alors prévus pour l'acquisition d'engins lourds étaient inclus dans les dépenses d'investissement avant l'option de la titrisation (ce qui a porté le budget primitif à environ 6,8 milliards Fcfa), la Direction des ressources financières et matérielles (Drfm), de concert avec le Président de la Commission permanente chargée de l'économie et des Finances, a proposé au Conseil Communal pour délibération, un Collectif budgétaire estimé à 6,2 milliards Fcfa. C'est à l'unanimité des Conseillers présents et représentés que ce Collectif a été voté, vue la pertinence des arguments évoqués en amont. C'est à juste titre que le Maire Georges Bada a invité tous les acteurs impliqués dans la chaîne de mobilisation des ressources à redoubler d'ardeur pour le dernier trimestre de l'année afin que le pari soit gagné et que soient atteints, les objectifs consistant à booster les dépenses d'investissement. Ceci, pour le bonheur des populations qui ne demandent que ça.

...

Atelier de formation sur la planification familiale : La commune d'Abomey-Calavi adhère à la vision du TCI

												Atelier de formation sur la planification familiale : La commune d'Abomey-Calavi adhère à la vision du TCI

Les instigateurs de l'initiative consistant à juger de l'opportunité de faire ou non un enfant de plus, regroupés au sein d'un creuset dénommé 'The Challenge Initiative'' (TCI), est depuis ce lundi 17 septembre 2018, sur le territoire de la Commune d'Abomey-Calavi, précisément à Business Promotion Center (BPC). C'est dans le cadre d'un atelier de finalisation du Diagnostic Rapide des Besoins / Gaps et de conception du programme de Planification Familiale (PF). Cet atelier initié par le TCI représenté pour la circonstance par M. Fanding Badji et auquel participent les responsables de la PF dans la Commune d'Abomey-Calavi, les acteurs de la santé officiant sur le territoire de la Commune, des cadres et agents de la Mairie, revêt pour le Maire Georges Bada, une importance capitale parce que, affirme-t-il, " C'est le gage pour un développement durable". Faisant une incursion dans l'après-midi de ce lundi sur le lieu où se tient l'atelier, l'édile de la ville d'Abomey-Calavi a fait observer que la population dont il a la charge connaît une croissance démographique à un rythme exponentiel. De 250 mille habitants en 2003, elle est passée successivement à 650 mille en 2013 et à 1 million d'habitants selon les derniers chiffres du Recensement administratif initial à vocation d'identification de la population (Ravip). Il s'interroge par la suite: "Avons-nous les infrastructures nécessaires ( centres de santé, écoles, routes, etc) pour permettre à cette population de vivre décemment ? Avons-nous pris les dispositions adéquates pour assurer à notre progéniture, les cinq besoins fondamentaux à savoir: se soigner, se loger, s'instruire, se nourrir, se vêtir"?



Toute la problématique est là et appelle à une prise de conscience par rapport aux enjeux de la Planification Familiale. Et le Maire de recommander "une adéquation entre le nombre d'enfants et les possibilités de satisfaire à leurs besoins".

...

Commune d'Abomey-Calavi: Le Préfet Codjia et le Maire Bada constatent l'effectivité de la rentrée scolaire

												Commune d'Abomey-Calavi: Le Préfet Codjia et le Maire Bada constatent l'effectivité de la rentrée scolaire

Conformément à la décision du gouvernement, les écoles béninoises ont rouvert leurs portes, ce lundi 17 septembre 2018, sur toute l'étendue du territoire national. Celles du Département de l'Atlantique en général, de la Commune Abomey-Calavi en particulier, ont également démarré les cours. Tôt ce lundi, une délégation préfectorale conduite par le Préfet Jean-Claude Codjia, s'est associée à la délégation communale à la tête de laquelle se trouve le Maire Georges Bada, pour constater de visu l'effectivité de la rentrée. La délégation a entamé sa randonnée matinale par le Complexe Scolaire Quartier, sis à Kpota. Ici, le moment n'est pas de tout repos. Ecoliers et écolières accompagnés ou non de leurs parents, sont en place. Le corps enseignant s'affaire également pour le démarrage des premiers cours. Très content de constater que tout est prêt pour un nouveau départ dans le milieu éducatif, le Préfet Codjia a requinqué le moral aux enseignants et a salué le sacrifice dont ils ont fait montre pour que soit sauvée l'année scolaire 2017-2018. Il a profité de cette occasion pour les exhorter à davantage de patriotisme aux fins d'accompagner les efforts et réformes ô combien louables engagés par le gouvernement du président Talon dans le secteur de l'éducation. Le Maire de la Commune d'Abomey-Calavi renchérit en disant que l'éducation des enfants est la mission la plus chère et fondamentale que se doivent d'accomplir les enseignants. Il a en outre souhaité une année de succès à tous les apprenants et a par la même occasion exhorté les parents d'élèves à assurer leur suivi durant l'année scolaire.



Prenant la parole au nom de ses collègues, Léontine Dahin, Directrice du groupe C, a salué la démarche des autorités préfectorales et communales. Elle a rassuré le Préfet de ce que toutes les dispositions idoines ont été prises par les responsables de ce grand complexe afin que les enseignements se déroulent au cours de l'année sans anicroche.



Le corps enseignant a saisi cette opportunité pour s'offusquer par rapport à l'effectif pléthorique dans ce Complexe très convoité. L'une des enseignantes, dans une anecdote, a lié cet état de choses au fort taux de natalité dans la Commune.



La délégation a ensuite mis le cap sur le Ceg 1 d'Abomey-Calavi pour le même exercice. Ici également, les cours ont repris et M. Parfait Sètchédé Awala, Directeur de ce Collègue, a exprimé une inquiétude similaire à celle enregistrée au Complexe Quartier à Kpota. A l'en croire, pour le compte de l'année commençante, 2100 écoliers admis au Cep 2018, sont transférés au Ceg Calavi. De quoi lui donner des soucis par rapport aux salles de classes de 6ème devant abriter ce grand nombre.

...

Réformes agricoles du gouvernement Talon: Le Comité Communal d'Abomey-Calavi chargé du Recensement national de l'Agriculture installé

												Réformes agricoles du gouvernement Talon: Le Comité Communal d'Abomey-Calavi chargé du Recensement national de l'Agriculture installé

Le Préfet de l'Atlantique, Jean-Claude Codjia, veille personnellement au grain. Les réformes engagées par le gouvernement du Président Patrice Talon en vue d'assurer la promotion du névralgique secteur de l'agriculture, à travers entre autres le Recensement national de l'agriculture (RNA), font leur petit bonhomme de chemin dans l'Atlantique. Après le Comité départemental chargé de rendre opérationnel ce processus dans les 8 communes de l'Atlantique, c'est le tour de la Commune d'Abomey-Calavi de recevoir, ce mercredi 05 septembre 2018, la délégation de la Préfecture et du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, pour la mise en place du Comité Communal devant coordonner cette opération sur le territoire de la Commune d'Abomey-Calavi.



Présidé par le Maire Georges Adédjoyé Bada, ce Comité qui sert de point focal pour la réussite du recensement sur le plan communal, départemental et national, est, à en croire l'édile de la ville d'Abomey-Calavi, la bienvenue pour faire l'état des lieux de l'agriculture, des différentes filières agricoles dans la Commune aux fins de prendre des options sérieuses au profit des acteurs de ce secteur. Mme Ida Kpatchou, représentante du Préfet en cette occasion fort simple, mais emprunte de solennité, n'en pense pas le contraire. Pour elle, c'est ce Comité qui va fournir à la fois des données structurelles, qualitatives et quantitives; données qui serviront de levier pour le développement économique de la Commune. Elle assigne au Comité, le respect d'un cahier de charges qui consiste en la formulation d'avis, de propositions organisationnelles de l'opération, en l'initiation de séances de sensibilisation sociale et de communication sur le bien-fondé de l'opération, etc. C'est donc, conclut-elle, un creuset de propositions pertinentes et crédibles pour la réussite de la mission du RNA.



Le Maire de la Commune d'Abomey-Calavi, en sa qualité de Président du Comité Communal du Recensement National de l'Agriculture, donne l'assurance qu'il jouera sa partition afin que tous les membres du Comité qui vient d'être installé, se donnent la main et travaillent d'arrache-pied pour l'atteinte des objectifs.

Cell Com Abomey-Calavi

...

Georges A. Bada, la légende se poursuit

Georges A. Bada,  la légende  se poursuit

3 septembre 2015-3 septembre 2018. Il y a trois ans, le Maire Georges Adédjoyé Bada prenait le bâton de commandement de la Commune d'Abomey-Calavi. Vaille que vaille, l'homme se donne les moyens de conduire, tel un capitaine de bord, le bateau de la révélation de la Commune d'Abomey-Calavi à bon port. Celui d'inscrire la cité dont il a la charge dans le concert des 77 Communes du Bénin et dans l'arène des cités modernes de la sous-région.



Très engagé dans l'action pour améliorer ou impacter positivement le quotidien de ses administrés, le Maire Bada et son équipe inlassablement écrivent de belles pages pour la construction d'un Calavi nouveau, conformément aux engagements pris, il y a trois ans, dans son discours d'investiture. La légende se poursuit donc. Et on peut être fier d'avoir à la tête de la Commune d'Abomey-Calavi, un leader éclairé pro-actif, un fin négociateur ayant une potentialité incommensurable de s'adapter aux nouveaux défis qu'impose la gestion d'une communauté dont la population croit à un rythme exponentiel (Abomey-Calavi est déjà à un million d'habitants selon les derniers chiffres du Recensement Administratif Initial à Vocation d'Identification de la Population RAVIP). Ce n'est pas le moment de se muer dans une autosatisfaction, en dépit des avancées notables à l'actif de cette équipe dont Georges Bada est le manager, le Chef d'orchestre, le maestro tout court.Tant le chemin qui reste à parcourir est encore long et parsemé d'embûches. Plaise à l'Éternel, aux mânes de nos ancêtres que les difficultés soient aplanies pour qu'au bout du rouleau, le boulot soit parfait et apprécié de tous.



Joyeux anniversaire au Conseil Communal Abomey-Calavi,Troisième mandature

...

Séance de municipalité doublée de l'installation du CA Léon Kpobli: Le vent du nouveau départ souffle sur l'arrondissement de Godomey

												Séance de municipalité doublée de l'installation du CA Léon Kpobli: Le vent du nouveau départ souffle sur l'arrondissement de Godomey

Deux événements majeurs ont marqué, ce mercredi 29 août 2018, le populeux arrondissement de Godomey, Commune d'Abomey-Calavi. Il s'agit en effet de l'installation et de la prise de fonction officielle du nouveau CA, Léon Christian Kpobli, doublée de la séance de municipalité au titre du mois d'août.

Elu première Autorité de l'Arrondissement de Godomey à la faveur de la session extraordinaire du Conseil Communal en date du 23 juillet 2018, Léon Kpobli n'a pas été depuis lors, investi des attributs que lui confère son nouveau statut. Mais depuis ce mercredi, ceci est effectif. Et c'est dans une ambiance de fête que les forces vives de l'arrondissement de Godomey, toutes tendances confondues, ont célébré l'avènement d'un nouveau départ dans leur localité. Pour le Maire Bada, l'accession du jeune Léon Kpobli à la tête du plus grand arrondissement du Bénin et par ricochet du plus grand arrondissement de la Commune d'Abomey-Calavi, est illustrative de ce que, "Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années''. L'Autorité communale estime que l'esprit d'unité et de cohésion qui a prévalu lors de l'élection du nouveau CA ( 37 voix sur 37), est un message fort qui renvoie à l'image selon laquelle, c'est tous les 18 Conseillers Communaux élus de Godomey qui sont investis CA et Kpobli Léon n'est qu'un maillon de la chaîne qui va conduire sur le boulevard du développement, l'arrondissement de Godomey. Ce dernier en est conscient et l'a clairement exprimé dans son discours d'investiture.

Dans son adresse à l'assistance, Léon Christian Kpobli a en effet rendu grâce au Créateur du ciel et de la terre et remercié par la même occasion, pour la confiance placée en lui, le Conseil Communal, avec à sa tête, un magnanime homme en la personne du Maire Georges Bada. Pour lui, cette investiture qui marque la fin d'un processus, est en même temps le début d'une grande épreuve pourtant surmontable avec la collaboration de chacun et de tous. '' Il est possible de combler les attentes, les espérances de nos populations, si nous nous unissons, si nous nous mettons ensemble pour relever les défis qui se posent à notre génération''. En matière de défis, le No1 de Godomey en a quelques uns qui constituent ses priorités, en même temps que sa feuille de route pour un séjour réussi à la tête de l'arrondissement avec la bénédiction du Chef de l'Etat Patrice Talon, du Préfet Jean-Claude Codjia et du Maire Georges Bada qu'il salue au passage. On retient entre autres, la célérité dans la légalisation des actes. Lesquels sont désormais signés séance tenante pour la satifaction des usagers (ceci lui a valu le surnom de CA auto-auto), la délocalisation de certains services phares vers l'arrondissement avec l'onction du Maire comme la délivrance de la carte d'identité, la création au siège de l'arrondissement d'une annexe de la Direction des Services Techniques (DST), le suivi rigoureux des chantiers ouverts par le gouvernement (projet asphaltage), etc.

Dans la même veine, le CA Kpobli entend renforcer l'opération ''Godomey, cité propre'', en la rendant obligatoire, mensuelle et pérenne dans les 49 quartiers de l'arrondissement de Godomey. Aussi, promet-il de mettre un point d'honneur sur les dispositions à prendre afin que les opérations de lotissement et de recasement commencées depuis plus de 30 dans l'arrondissement de Godomey, soient enfin achevées avant la fin de son mandat. Enfin, il compte sur l'accompagnement des éléments de la Police Républicaine et sur le leadership éclairé du Maire Georges Bada puis sur la disponibilité des Chefs Quartiers, des élus communaux et locaux pour que la sécurité soit de mise sur le territoire de Godomey.

Il faut noter que l'entrée de Léon Kpobli dans ''la cour des grands'' est unanimement saluée par ses autres collègues CA, à travers leur porte-parole Christophe Ayissi, en même temps qu'elle est bénie et magnifiée respectivement par le collectif des Chefs quartiers, le représentant des jeunes, des femmes, des sages et notables de Godomey.



Etape 2 de la grande messe de ce mercredi...

La séance de municipalité a été le second dossier au nom duquel la grande mobilisation a été sonnée au siège de l'arrondissement de Godomey ce mercredi 29 août 2018. A cette étape de la cérémonie, les Chefs quartiers, à travers leurs représentants, ont exposé les récurrents problèmes auxquels sont confrontées leurs localités respectives. Ils ont noms, l'insécurité, le manque d'infrastructures socio-communautaires ( écoles, centres de santé et de loisirs, marchés, etc), les difficultés liées à l'éclairage, l'entretien des voies, l'inondation, la fourniture de l'eau potable et aussi les problèmes de frontières avec les communes sœurs de Cotonou et de Ouidah d'une part et entre des quartiers qui sont voisins dans l'arrondissement de Godomey d'autre part.



L'appel des autres CA et des deux Adjoints au Maire

A la suite du Maire Georges Bada, les autres CA qui sont intervenus, ont lancé un appel à la franche et sincère collaboration des populations avec leur CA Léon Kpobli pour la réussite de la mission républicaine à lui confiée. Le 2ème adjoint au Maire Julien Honfo a saisi quant à lui cette opportunité, pour sensibiliser les populations de l'arrondissement de Godomey en particulier, celles de toute la Commune d'Abomey-Calavi en général, à se faire délivrer pour la sécurisation de leur parcelle, l'attestation de recasement dont le tarif a été rabattu de 55 mille à 25 mille francs Cfa par le Conseil communal présidé par le Maire Georges Bada. Son homologue Victor Adimi, a insisté dans son speech sur la mobilisation des ressources et le comportement citoyen recommandable aux populations aux fins de permettre à la commune d'avoir les moyens derépondre favorablement à leurs desideratas et aux problèmes qui les assaillent dans leur vécu quotidien.

...

5ème édition des compétitions de belotte et de pétanque: Désiré Hounmavo offre des loisirs sains aux populations d'Abomey-Calavi

												5ème édition des compétitions de belotte et de pétanque: Désiré Hounmavo offre des loisirs sains aux populations d'Abomey-Calavi

Sous le haut parrainage du Maire Georges Bada, de ses adjoints et des 9 Chefs d'Arrondissement de la Commune d'Abomey-Calavi, le Cadre d'Appui à la Formation et à l'Epanouissement de la Jeunesse (CAFEJ) présidé par Désiré Hounmavo, a organisé ce samedi 1er septembre 2018, la 5ème édition des compétitions de belotte et de pétanque. Les jeunes belotteurs et pétanqueurs, venus de Godomey, Calavi, Togba, Hêvié, Akassato, Zinvié, Golo-Djigbé, Kpanroun et de Ouèdo ont exprimé leurs talents dans les deux disciplines sportives, célébrales et ludiques citées supra. Bernard Hounsou, le Chef de l'arrondissement qui abrite lesdites manifestations, s'est montré solidaire du Maire et du promoteur Désiré Hounmavo pour que cette noble initiative qui mobilise à chaque édition les jeunes de la Commune d'Abomey-Calavi, réussisse. Pour le Maire Georges Bada, parrain de l'événement, le développement de la personne humaine est aussi tributaire des moments de distraction: "Un esprit sain dans un corps sain", a-t-il martelé avant de lancer les hostilités en vue de déterminer les meilleurs belotteurs ou pétanqueurs de l'édition 2018 de cette manifestation annuelle inspirée par un groupe de jeunes engagés dans l'action positive et le développement dans la cité d'Abomey-Calavi. Pour le Président du CAFEJ, Désiré Hounmavo, c'est sa manière de permettre à la couche juvénile de la Commune d'Abomey-Calavi de terminer en beauté les vacances et d'être aguerrie pour les activités scolaires et universitaires qui s'annoncent à grands pas.



Dans son adresse à la presse, le No 1 du CAFEJ a levé un coin de voile sur les prix devant sanctionner les compétitions. On retient que la 1ère, 2ème, 3ème et 4ème équipes sont respectivement, en dehors du premier et du deuxième trophées, gratifiées d'une enveloppe financière de 200 mille, 100 mille, 50 mille et 30 mille francs Cfa. Les champions dans ce régistre ont noms pour les deux premiers prix, Maurille Aguiar et Carlos M. Odjo. Les pétanqueurs ont également reçu leurs prix. Pétanque club d'Abomey-calavi sis à Godomey dans la von de la maternité a gagné le jackpot dans cette discipline avec comme artisans de la victoire, Hubert Houbo alias '' Tue-les'', Jonas Gnassia et Ali Taïrou. Les rideaux sont tombés sur la 5ème édition dans une ambiance festive et la promesse du promoteur de cette grande messe annuelle d'introduire pour la 6ème édition, d'autres disciplines célébrales comme les jeux de domino (Aji) et de ludo.

...

Remise de sites pour la mise en Ĺ“uvre du Projet Asphaltage: Top, c'est parti Ă  Abomey-Calavi

Remise de sites pour la mise en Ĺ“uvre du Projet Asphaltage: Top, c'est parti Ă  Abomey-Calavi

Le projet ô combien structurant mis en œuvre par le gouvernement du Président Patrice Talon pour sonner la modernisation de bien de communes au Bénin, a pris effectivement corps dans la cité de Fofo Djaka, ce jeudi 02 août 2018. En effet, c'est cette date que les autorités du ministère du cadre de vie et du développement durable, de la préfecture de l'Atlantique et de la Mairie d'Abomey-Calavi, ont choisie, pour procéder à la remise de sites aux différentes entreprises adjudicataires des lots retenus dans la première phase du projet asphaltage concernant 26 kilomètres dans les arrondissements de Godomey, Calavi et Akassato sur 72 au total pour toute la Commune et les 200 kilomètres environs prévus pour le Bénin. A l'entame de cette cérémonie qui donne le top de l'exécution des travaux sur toute l'étendue de la commune et ce, pour 22 mois, Léon Kpobli, en sa qualité de Chef d'Arrondissement de Godomey, a au nom de ses autres collègues, dit la joie qui l'anime et la satisfaction de toutes les forces vives de la Commune, de constater que ce projet qui, dit-il, va " révolutionnner le cadre de vie des populations'', entre dorénavant dans sa phase active de mise en œuvre. Il indique qu' '' Il n'y a pas de développement sans aménagement du cadre de vie'' et prend l'engagement de jouer sa partition afin que les populations de Godomey, comme un seul homme, soutiennent les réformes du gouvernement du Président Talon. Aussi, donne-t-il l'assurance que l'accompagnement des populations, des élus locaux, de toutes les personnalités socio-politiques de la commune ne fera pas défaut aux entreprises adjudicataires dans la mise en œuvre effective de ce projet. Le Maire Bada ne dit pas le contraire. Pour lui, ce projet qui, in fine,, va moderniser la ville d'Abomey-Calavi est l'affaire de tous.



Comme pour mettre un point d'honneur sur l'impact de ce projet sur le développement de la cité dont il a la charge, l'édile de la ville d'Abomey-Calavi a déclaré avec véhémence que le Chef de l'Etat, le Président Patrice Talon, a vu juste en initiant ce projet de granee envergure de développement. Dans un autre style pour traduire l'assertion qui dit que "La route du développement passe par le développement de la route", il a martelé que le Président de la République et son gouvernement, en construisant ces voies modernes, vont ''empêcher le Bénin de continuer à être, non pas un pays en voie de développement, mais un pays non développé''.

Le Préfet de l'Atlantique, M. Jean-Claude Codjia, s'en réjouit et salue l'efficacité dans l'action, la vision futuriste du président Talon, de même que le management du ministre en charge du cadre de vie puis du Maire d'Abomey-Calavi et de leurs collaborateurs qui, sans désemparer, travaillent à l'aboutissement progressif des objectifs visés par ce projet. Le No1 du Département de l'Atlantique indique avec éloquence que la caravanne du développement du Bénin passe malgré l'aboiement, la campagne d'intoxication, de dénigrement et de désinformation des oiseaux de mauvaise augure. Il lève un coin de voile sur les avantages de ce projet de développement. Au-delà de l'esthétique environnementale que vont présenter les rues asphaltées, ce projet, dit-il, intègre des volets d'assainissement, d'éclairage public, de mobilité urbaine, de gestion des déchets solides ménagers, de sécurité et de rentabilité économique vu qu'il sera mis fin au calvaire des populations relativement à la défectuosité des voies. Il ajoute pour finir que " L'heure n'est plus a la vaine réthorique, mais à des actions concrètes qui parlent mieux que la parole".



Avant que les autorités ministérielles, préfectorales et communales ne donnent les premiers coups de pioche, parole a été accordée à M. Fabrice Babatoundé et à M. Gbian Tabé Djamal, respectivement Chef Projet à l'Agence du cadre de vie pour le dévelopoement du territoire et Représentant du ministre en charge du cadre de vie et du développement durable. Si le premier a insisté sur les aspects techniques et le contenu des cahiers de charges des entreprises, le second se félicite de la synergie d'actions entre toutes les parties prenantes (ministère, Mairie, à travers la DST). Il demande que cette même synergie soit de mise pour la réussite des autres phases du processus qui, à n'en point douter, sont des phases tangibles, palpables et donc essentielles de ce projet transversal.



Il faut mentionner que la journée marrathon somme toute de ce jeudi 02 août, s'est poursuivie par la visite et la remise des autres sites sous le guide éclairé du Directeur des Services Techniques de la Mairie d'Abomey-Calavi, M. Dieu-Donné Mègninnou.

...

58ème anniversaire de l'indépendance du Bénin : Abomey-Calavi fête dans la sobriété mais dans la beauté

												58ème anniversaire de l'indépendance du Bénin :  Abomey-Calavi fête dans la sobriété mais dans la beauté

Pour commémorer au niveau local le 58ème anniversaire de l'indépendance du Bénin, les autorités communales d'Abomey-Calavi, ont concocté un programme alléchant dont la mise en œuvre, sous l'instigation du Maire Georges Bada, a permis d'offrir aux citoyennes et citoyens d'Abomey-Calavi, une agréable fête, même si c'est dans la sobriété. Déjà le 31 juillet 2018, les couleurs ont été annoncées avec deux grands événements. Il s'agit de la retraite aux flambeaux lancée par l'Autorité communale et la nuit de l'indépendance animée par des artistes de renom dont les prestations ont donné un avant goût de ce que sera le lendemain, la fête du 1er août. Cette journée sera essentiellement marquée par le dépôt de gerbe, en réminiscence des martyrs de la Commune et par un défilé militaire et civil coordonné de main de maître par le Commandant du 1er Bataillon, Bienvenu Penthuas Boko et le Chargé de Mission du Maire, Daniel Lantonkpodé.

Pour le défilé militaire, les forces de la défense, les forces navales, le peloton de la Police Républicaine et celui des sapeurs pompiers, ont tour à tour défilé et ont offert aux populations, des tableaux époustouflants.

Aussi alléchant était également le défilé civil, avec en toile de fond, le passage des femmes des marchés, les associations socioprofessionnelles, la délégation des religions traditionnelles.



L'apothéose !

Comme à l'accoutumée Irgib Africa, une école polyvalente de formation technique et supérieure de référence, était aux côtés du Maire Bada et du Conseil Communal, pour agrémenter la fête. Les étudiants de ce haut lieu de savoir, ont défilé sur des sonorités qui ont émerveillé toute l'assistance. Il faut mentionner que les Conseillers communaux, les sages et notables de Calavi, les députés de la 6ème circon ion électorale et même une délégation étrangère venue de la République de Kazakhstan, ont auréolé l'édition 2018 de la fête de l'indépendance à Abomey-Calavi.

...

Message du Maire de la Commune d’Abomey-Calavi à l’endroit de la Population dans le cadre de la 58e édition de la célébration de la Fête de l’Indépendance

Message  du Maire de la Commune d’Abomey-Calavi à l’endroit de la Population dans le cadre de la 58e édition de la célébration de la Fête de l’Indépendance

Abomey-Calavi, le 30 juillet 2018



Citoyennes et Citoyens d’Abomey-Calavi,

Chères populations,

Nous voici encore une fois au rendez-vous de l’anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

C’est pour moi l’occasion rêvée de vous adresser un message.

En effet, malgré les difficultés socioéconomiques, aussi bien sur le plan national que sur celui international, vous et moi nous nous battons chaque jour pour ressentir un mieux-être individuel et collectif.



La commune d’Abomey-Calavi fait ses pas de façon irréversible vers le développement car, il n’y a pas de petits pas. Il n’y a que des pas et même si ces pas ne sont pas très perceptibles, nous y arriverons.

Et dans ce cadre, il me plaît de remercier très sincèrement le Président Patrice TALON et son gouvernement pour leur volonté politique et leur grande détermination à accompagner les communes sur la voie du développement à travers le programme très ambitieux qu’ils s’appliquent à égrener de jour en jour.



Il n’est pas superflu de vous dire que ce programme intervient fortement dans notre commune à travers beaucoup de projets, notamment dans les volets construction de l’aéroport de Glo Djigbe, de logements sociaux, de l’hôpital de référence, de route et l’asphaltage qui est d’ailleurs dans sa concrète phase de mise en route.

Parmi les villes du Grand Nokoué, le nom de notre Commune est inscrit en lettre d’or pour les réalisations dont elle bénéficie



Je voudrais également remercier particulièrement tous les leaders politiques, les sages, les notables, les jeunes, les têtes couronnées qui spontanément répondent toujours à mon appel, dès que je le requiers. Cet élan dénote de la volonté que vous avez de nous accompagner et de porter avec nous, le rêve de voir Calavi se révéler et briller de mille feux.

Je vous réitère ma confiance et vous confesse si vous ne le saviez déjà, que toutes initiatives innovantes de votre part seront les bienvenues car ensemble, on est toujours plus fort.

Nous devons continuer à rester ensemble pour soutenir les nouvelles réformes engagées par le Chef de l’Etat son Excellence Patrice TALON

Réforme du système partisan et lutte contre la corruption

Oui nous devons également décourager à tous prix les faits d’évasion fiscale qui persistent dans notre Commune

Oui nous devons continuer à payer à bonne date nos impôts et taxes pour participer au développement de notre Commune

Oui nous devons continuer les opérations de lotissement de recasement et d’ouverture des voies dans notre Commune pour le bonheur de notre population.

Je compte donc sur tous, opérateurs économiques, acteurs sociaux pour que le rêve que porte chacun dans son cœur pour Calavi se transforme en réalité. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice avec courage et abnégation.

De même, il est important que dans un élan de civisme nous œuvrons à entretenir et à préserver notre patrimoine à savoir les ouvrages et autres infrastructures réalisés à grands frais dans notre Commune



Je vous réitère l’engagement du conseil communal et de toute l’administration communale à œuvrer sans démériter pour la révélation de Calavi.



Vive la commune d’Abomey-Calavi !

Vive le BĂ©nin !

Bonne fĂŞte Ă  toutes et Ă  tous !

Je vous remercie.

...

Transport et tourisme au BĂ©nin: Abomey-Calavi a sa part de la flotte automobile

												Transport et tourisme au BĂ©nin: Abomey-Calavi a sa part de la flotte automobile

Pour s'arrimer aux standards internationaux et impulser une meilleure attractivité touristique et économique à travers une gestion modernisée du secteur des transports en commun au Bénin, le gouvernement du Président Patrice Talon a initié un programme dénommé ''Bénin-Taxi'' dont l'un des projets phares est la mise en œuvre de flottes automobiles dans les grandes villes du pays. Ainsi, 300 véhicules neufs ont été achetés et mis en contrat de 4 ans avec des artisans béninois sélectionnés sur test et qui deviendront propriétaires de leur véhicule au terme de leur contrat. Placé sous la tutelle du Ministère du plan et du développement, ce programme structuré et coordonné par le Centre de partenariat et de l'expertise pour le Développement durable (Cped), en partenariat avec la Société ''One Touch'', est déjà effectif dans les communes de Cotonou, de Parakou et de Porto-Novo. Ce vendredi 27 juillet 2018, la Commune d'Abomey-Calavi a eu officiellement sa part de la flotte automobile. Le lancement du projet ''Bénin-Taxi'' a eu lieu sous l'instigation du Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement durable Abdoulaye Bio Tchané, représenté pour la circonstance par son Directeur de Cabinet, M. Rufino d'Almeida et ce devant le Préfet Jean-Claude Codjia, les Maires Georges Bada et Acléhinto d'Allada, et une impressionnante foule de femmes, d'élus communaux et locaux, du personnel administratif de la Mairie d'Abomey-Calavi, de têtes couronnées, de leaders religieux et d'opinion, du Directeur du Centre de Partenariat et de l'Expertise et du Développement Durable Assan Seybou et de son staff puis des responsables de la Société " One Touch''. En cette occasion solennelle, le Maire Bada, dans son mot de bienvenue, s'est dit honoré une fois encore par le gouvernement du président Patrice Talon qui ne cesse de penser à la Commune dont il a la charge dans la mise en œuvre de ses réformes novatrices au sommet de l'Etat. Dans son adresse à l'assistance, l'édile de la ville d'Abomey-Calavi, a fait remarquer que le gouvernement a vu juste en dotant Abomey-Calavi de la plus dense flotte automobile après Cotonou. Et pour cause! C'est une commune de forte démographie, une cité dortoir, la porte d'entrée de la cité touristique de Ganvié via l'embarcadaire, mais également la Commune qui va abriter sous peu l'aéroport international de Golo-Djigbé, la cité administrative d'Ahossougbéta, etc.

L'Autorité communale conclut que la Commune d'Abomey-Calavi regorge des atouts réels pour garantir le succès de Bénin-Taxi sur son territoire. C'est Assan Seybou, Directeur Général du Cped, qui va lever un coin de voile sur les modalités d'accès aux services de Bénin-Taxi. On retient que le déplacement d'un point A à un point B à l'intérieur d'un arrondissement, est assujeti à un paiement de 1000 F cfa que ce soit pour une, deux, trois ou quatre passagers à bord d'un véhicule confortable, climatisé, doté de connexion wifi et d'équipement de géolocalisation, conduit dans les règles de l'art par des chauffeurs qui respectent le code de la route. Il existe encore des possibilités de location pour une démi-journée évaluée à 25000 F et pour une journée entière à 45.000 F. Les tarifs pour les déplacements d'un arrondissement à un autre, peuvent être négociés avec le conducteur. Voilà qui réjouit le Préfet de l'Atlantique Jean-Claude Codjia qui salue la vision du Président de la République pour le Bénin et l'ambition qu'il nourrit pour le département de l'Atlantique en général, la Commune d'Abomey-Calavi en particulier. Il salue également la maeistra avec laquelle le ministre d'Etat et ses collaborateurs mettent en œuvre ce programme de flotte moderne de transport. C'est avec la même verve que M. d'Alméida a apprécié ce programme structurant et de promotion touristique du gouvernement avant de procéder au lancement officiel de cette flotte automobile dans la Commune d'Abomey-Calavi; une cérémonie qui s'est achevé par des prières des confessions religieuses, des bénédictions des rois et des têtes couronnées et par un voyage inaugural des différentes autorités à bord de Bénin-Taxi.

...

Coopération décentralisée : Des Kazakhs en visite de prospection à Abomey-Calavi

																								Coopération décentralisée : Des Kazakhs en visite de prospection à Abomey-Calavi

Sous le guide éclairé du Bénino-Russe Serge Phocas Odunlami et grâce au dynamisme de l'Ambassadeur du Bénin en Fédération de Russie Monsieur Noukpo Clément Kiki, une délégation de la République du Kazakhstan conduite par Mme Ludmila Shipulina, a foulé depuis le 23 juillet 2018 et ce, jusqu'au 05 août 2018, le sol béninois. Ils sont en effet en visite de prospection dans la Commune d'Abomey-Calavi pour appréhender les difficultés d'ordre économique, technologique, énergique, sécuritaire et communicationnel que rencontre cette ville afin de les intégrer dans les clauses de partenariats dans lesquels elle peut engager Abomey-Calavi et les villes du Kazakhstan. Dans l'après-midi de ce mardi 24 juillet 2018, la délégation de la République du Kazakhstan était au cabinet du Maire Georges A. Bada. Ce fut une occasion pour ce dernier de présenter à ses hôtes, les limites administratives de la Commune d'Abomey-Calavi et les potentialités humaines, économiques, culturelles et environnementales dont elle dispose et qui attendent d'être valorisées davantage. L'édile de la ville d'Abomey-Calavi a mis l'accent sur les infrastructures modernes, notamment l'aéroport international de Golo-Djigbé qui sera incessamment érigé dans la Commune d'Abomey-Calavi avant de conclure que la cité dont il a la charge, est une destination sûre pour tout investisseur en général, les investisseurs de Kazakhstan en particulier. Mme Ludmila Shipulina, spécialiste des questions d'évaluation économique et de développement, se dit ravie de l'accueil à elle réservé et à toute la délégation qui l'accompagne. Elle promet de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que l'axe Kazakhstan-Abomey-Calavi soit scellé une fois pour toutes et renforcé par des actions d'échanges d'expériences et de développement palpables.

La délégation a achevé ses entrevues de prise de contact avec le Maire et son staff par l'offrande de présents à la ville. Il s'agit d'un lot de gilets réflectorisants que les agents de la DST, de la Commission chargée de réprimer les stationnements anarchiques pourront porter pour mesures de sécurité quand ils seront en activités sur nos voies.

...

Pour une livraison dans le délai contractuel du chantier 120 Mégawatts de Maria-Gléta: Le Ministre de l'énergie marque les entreprises adjudicataires à la culotte

												Pour une livraison dans le délai contractuel du chantier 120 Mégawatts de Maria-Gléta: Le Ministre de l'énergie marque les entreprises adjudicataires à la culotte

Pour la deuxième fois dans l'intervalle de trois mois, le ministre de l'énergie, Jean-Claude Dona Houssou, est ce mardi 03 juillet 2018, sur le chantier de construction d'une centrale thermique de 120 Mégawatts à Maria-Gléta. Accompagné d'une délégation de son département ministériel et de la Sbee, le No1 du ministère de l'énergie, aux côtés du Préfet de l'Atlantique, Jean-Claude Codjia, du Maire d'Abomey-Calavi, Georges A. Bada et du CA de Togba, Pierre Gbégnon, est allé s'enquérir de visu du niveau d'évolution de ce chantier qui, in fine, va permettre de fournir de l'énergie électrique, non seulement à la commune d'Abomey-Calavi, mais également au département de l'Atlantique et au Bénin en général. Si au niveau des travaux connexes à savoir, la construction des canniveaux, des dallots et du pavage de la voie d'accès au site de Maria-Gléta, les choses n'ont pas évolué comme prévues ( taux d'exécution de 18% contre une prévision de 60%), au niveau du site proprement dit, le chantier évolue à un rythme normal. Selon le point fait par le Coordonnateur dudit projet, M. Tokoudagba, de 25%, il y a moins de trois mois, le chantier est à ce jour à 45 % de taux d'exécution contre respectivement un taux de consommation financière de 20 et de 40%. Le Maire Georges A. Bada a alors de bonnes raisons à féliciter le ministre de l'énergie pour son dynamisme et pour l'attention particulière qu'il porte à ce chantier dont la finalisation dans le délai contractuel, lui tient à cœur à plus d'un titre. Aussi, rassure-t-il, la population qui s'impatiente à avoir confiance au gouvernement qui est très organisé et très regardant sur les questions de délais contractuels. Le Maire Bada a indiqué que le bout du tunnel est pour bientôt et que ce serait une fierté pour lui que le Bénin sera éclairé depuis Maria-Gléta dans l'arrondissement de Togba, Commune d'Abomey-Calavi. Le Préfet de l'Atlantique abonde dans le même sens par rapport à l'engagement et à la rigueur du ministre de l'énergie dans le suivi des travaux; un engagement qui selon lui, traduit le fait qu' ''avec le gouvernement de la rupture, ce qui est dit, est fait et dans le délai requis''. Le Dg Sbee, Laurent Tossou, se dit confiant de ce que tout se passera dans les règles de l'art, puisque le planning d'exécution prévu est en train d'être rigoureusement suivi.



Comme pour dire que '' C'est l'œil du maître qui engraisse le cheval'', le ministre Jean-Claude D. Houssou réaffirme qu'il ne se lassera pas de descendre sur le terrain pour donner un coup d'accélérateur aux travaux de centrales thermiques de 120 mégawatts puisqu'il reste un volet phare du Pag: " Lorsque Maria-Gléta évolue, c'est le Pag qui évolue. Et lorsque le Pag évolue, c'est le Bénin qui grandit et se révèle'', a-t-il déclaré avant d'annoncer une autre visite pour septembre avec en ligne (de mire, la réception d'une cargaison de matériels en provenance de la France, de la Finlande et de la Croatie.



Il faut dire que la délégation ministérielle a terminé son périple en mettant le cap sur le chantier du Centre d'échanges d'informations et de suivi des réalités énergétiques dans l'espace Cedeao. L'objectif est également de booster ce projet qui rassemble autour de la chose électrique, plusieurs communautés de l'Afrique de l'Ouest.

...

Levée de fonds pour l'acquisition de matériels et le remboursement des dettes de la Commune d'Abomey-Calavi: Le Conseil Communal fait l'option de la titrisation (Les Conseillers saluent la vision de développement du Maire Bada

																								Levée de fonds pour l'acquisition de matériels et le remboursement des dettes de la Commune d'Abomey-Calavi:  Le Conseil Communal fait l'option de la titrisation  (Les Conseillers saluent la vision de développement du Maire Bada

Par respect aux textes qui régissent la décentralisation, le Maire Georges A. Bada ne pose aucun acte sans requérir au préalable l'aval du Conseil Communal. C'est dans cette dynamique que, pour implémenter sa vision de doter d'une part la Commune d'engins lourds, de véhicules administratifs et de matériels pour l'éclairage public et d'autre part, rembourser les dettes de la Commune vis-à-vis de ses prestataires, l'édile de la ville d'Abomey-Calavi, a sollicité l'expertise du Cabinet Leader Consulting pour une évaluation des besoins de la Commune et une analyse holistique des contours de cette vision futuriste. A la faveur de la 2ème session ordinaire du Conseil Communal, Patrick Voglozin, au nom du collège d'Experts qui a fait le travail, a restitué aux Conseillers communaux, les fruits de leurs investigations sur les finances de la Commune et partagé avec eux les possibilités et modalités pour une levée de ressources aux fins de faire face aux besoins de financement urgents de la Commune.



De l'exposé du Consultant Voglozin, on retient grosso modo que la Mairie d'Abomey-Calavi a un besoin de financement évalué à 7 milliards Fcfa environ, répartis comme suit: environ 1,5 milliards de dettes diverses vis-à-vis des prestataires, 1,9 milliards environ de dettes vis-à-vis des géomètres et urbanistes. Soit au total une ardoise de 3,5 milliards environ. A cela, s'ajoute le coût estimatif pour l'acquisition d'engins lourds, de véhicules administratifs, de matériels d'éclairage public et de feux tricolores...Ce coût s'élève également à 3,5 milliards environ.



Sur la base de l'évolution des indicateurs budgétaires de la Commune, le Consultant établit que la Mairie d'Abomey-Calavi a une quotité cessible de 1,1 milliards, c'est-à-dire que la capacité de cette ville à faire face à ses dettes est de 1 milliard 100 millions augmenté à 1,6 milliards si elle fait l'option d'austérité, c'est-à-dire, ''serrer les ceintures'' comme on le dit communément, en mettant entre parenthèses les dépenses éligibles dans les lignes ''autres charges'' du budget.

Ce diagnostic, une fois fait, il va falloir rechercher la thérapie de choc pour remédier au mal. L'Expert Patrick Voglozin et ses pairs se sont prêtés à l'exercice. Dans les moindres détails, leur porte-voix a fait dans sa présentation, l'inventaire des trois possibilités qui s'offrent au Conseil Communal dans le cas d'espèce, avant de lui suggérer celle qui est la plus avantageuse, la plus sûre et la moins onéreuse. Primo, il a parlé de la possibilité d'emprunt bancaire syndiqué sur la base d'une garantie de l'Etat; secundo, il indique que la Mairie peut faire recours au marché financier, en contractant un emprunt obligataire, toujours avec une garantie de l'Etat. Tertio et enfin, elle peut faire l'option de la titrisation par l'émission sur la durée de certificats spéciaux de créances appelés titres.



Au regard de la quotité cessible de la Commune et de l'examen cas par cas des conditionnalités d'accès à la levée de financement (garantie ou non de l'Etat), le Cabinet Leader Consulting a proposé au Maire et à son Conseil Communal, l'option de la titrisation qui va s'étendre sur 7 ans.

Voilà qui inocule le virus de la joie dans les cœurs des Conseillers Communaux. Du président Patrice Hounyéwa au 1er Adjoint au Maire Victor Adimi, en passant par Franck Hessouh, Timothée Hounsou, Malick Tokpo, Paulin Dossa, Appolinaire Hounguè, Bernard Hounsou, Delphin Houngbandan, Gilbert Agon et le 2ème Adjoint au Maire Julien Honfo, tous les Conseillers qui sont intervenus, ont salué cette réforme de titrisation et accorde au Maire tout leur soutien pour sa concrétisation. Le quitus du Conseil Communal au Maire afin qu'il poursuive les négociations pour un heureux aboutissement de ce processus, est sans ambage. A l'unanimité, ils ont donné carte blanche à l'Autorité Communale, surtout que, in fine, ce processus permettra de doter la ville d'un parking matériel assez impressionnant pour assurer les services d'aménagement, de reprofilage et de nettoyage des voies l'éclairage public et la sécurité dans la Commune, pour le bonheur des populations.

Cell/Com Mairie Abomey-Calavi

...

Remise de 36 tricycles aux Groupements d'intérêts économiques de la Commune d'Abomey-Calavi: Le Maire Bada sonne la gestion modernisée, efficace et efficente des ordures

																																																Remise de 36 tricycles aux Groupements d'intérêts économiques de la Commune d'Abomey-Calavi: Le Maire Bada sonne la gestion modernisée, efficace et efficente des ordures

Ils sont au total 7 Groupements d'Intérêts Economiques (GIE) à recevoir dans l'après-midi de ce mardi 26 juin 2018, des moyens modernes pour assurer efficacement et convenablement leur mission de collecte et de transit des déchets solides ménagers, des ménages vers les points de regroupement. Au total 36 tricycles sont mis à la disposition de la Commune d'Abomey-Calavi dans le cadre du Projet d'assainissement et de gestion en milieu urbain (Pugemu) financé par la Banque Mondiale, sous l'impulsion du gouvernement béninois. Après avoir réorganisé les Petites et Moyennes Entreprises (Pme) regroupées en Gie qui s'investissent dans cette filière dans la commune d'Abomey-Calavi, après avoir fait un nouveau zonage qui définit clairement le champ d'intervention de chaque Gie, après la mise en service des 12 points de regroupement répartis dans les 9 arrondissements et le grand centre de transfert de Ouèdo, le Maire Georges A. Bada s'est dit, et à juste titre, que la chaîne est quasi bouclée pour une gestion rationnelle des 350 tonnes environs d'ordures quotidiennement produites par les ménages dans la commune d'Abomey-Calavi. Dans son adresse à l'assistanceen cette occasion solennelle de remise des tricycles, la première Autorité de la commune d'Abomey-Calavi, a fait observer que le rêve d'une ville d'Abomey-Calavi propre est partagé par tous. Il insiste à dire que pour atteindre cet objectif, chaque acteur, de la chaîne de pré-collecte à la décharge finale en passant par la collecte, le transport et le centre de transfert, doit jouer sa partition. Aussi, met-il un point d'orgue sur l'obligation pour tous les ménages de s'abonner aux structures de pré-collecte: "Nous devons rendre obligatoire l'abonnement aux structures de pré-collecte dans la commune d'Abomey-Calavi'', a-t-il déclaré avant de remercier, la Banque Mondiale, le Pugemu et le gouvernement qui accompagnent la Mairie dans sa dynamique d'améliorer les conditions et le cadre de vie des fils et filles de la cité de Fofo Djaka. En remettant les clés des tricycles aux responsables des Gie, le Maire Bada les a appelés au respect scrupuleux de leurs cahiers de charges et à un usage à bon escient des engins sous la supervision du Directeur des Services Techniques, Dieu-Donné Mègninnou et de ses collabotateurs. Sur ce point précis, Clément Djèdji, en sa qualité de Président du Collectif des structures de gestion des ordures dans la Commune d'Abomey-Calavi (Cosgac), rassure le Maire et son Conseil Communal de ce que le travail sera fait et bien fait dans la mesure où des moyens modernes leur ont été gracieusement offerts pour améliorer leur rendement de travail.

...

Ouverture de la 2ème session ordinaire du Conseil Communal d'Abomey-Calavi: Les travaux démarrent sur des chapeaux de roue

												Ouverture de la 2ème session ordinaire du Conseil Communal d'Abomey-Calavi: Les travaux démarrent sur des chapeaux de roue

(Le rapport d'activités du Maire et le Compte Administratif 2017 adoptés à l'unanimité)



Par déférence à la loi 97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des Communes en République du Bénin, le Conseil Communal d'Abomey-Calavi a ouvert, ce mardi 26 juin 2018, sa 2ème session ordinaire au titre de l'année 2018. C'est sur des chapeaux de roue que les travaux se sont déroulés au cours de cette première journée. Et pour cause! Elle a été marquée par l'adoption à l'unanimité du rapport d'activités et du Compte Administratif de gestion exercice 2017. Aussi, les conseillers communaux ont-ils été entretenus sur l'exécution du budget exercice 2018. Un point a été fait à ce sujet par le président de la Commission des Affaires Economiques et Financières, Nöel Matokoo Bogninou. On retient à l'issue de sa Communication qu'il y a eu une nette amélioration en matière de mobilisation des ressources propres et fiscales. Toutes choses qui amènent le Maire Georges A. Bada et les conseillers qui sont intervenus, à féliciter tous les acteurs qui se sont impliqués dans la chaîne de mobilisation des recettes. Toutefois, ils les convient à redoubler d'efforts pour de meilleures performances aux fins de donner à la Commune plus de moyens pour engager en conséquence les dépenses d'investissement.

L'autre dossier non moins important qui a marqué la première journée de cette session, c'est les délibérations sur l'affectation des 12 millions 700 mille francs Cfa au titre du Fadec Agriculture 2018. De manière consensuelle et unanime, c'est l'arrondissement de Kpanroun qui a été retenu pour abriter les infrastructures à construire suivant les critères d'éligibilité convenus par le Secrétariat Permanent de la Conafil. Par ailleurs, une autre délibération a porté sur la répartition des ressources du Fadec non affecté 2018 dans les arrondissements de Godomey, d'Abomey-Calavi, d'Akassato, de Hêvié et de Kpanroun. D'un montant total de 665 millions 307 mille 179 francs, le Conseil Communal a fait en novembre 2017, une délibération qui réserve 225 millions 307 mille 179 francs pour la construction d'infrastructures sociocommunautaires dans les arrondissements cités supra. Les discussions se sont achoppées sur ce point au niveau de la clé de répartition. Le Conseil Communal a fini par donner quitus au Maire afin que ce dernier fasse la répartition de ce fonds sans pour autant occulter le poids démographique de chaque arrondissement.

La dernière délibération de ce mardi porte sur la mise à disposition de la Fondation Odon Vallet des terres pour la construction de deux bibliothèques de haut standing dans les arrondissements de Godomey et de Calavi.

Enfin, cette journée inaugurale de la 2ème session ordinaire de l'année 2018 du Conseil Communal a été marquée par des communications orales de des 13 présidents de Commissions. C'est Igor Alignon, président de la Commission chargée de la lutte contre l'évasion fiscale qui a ouvert le bal. Il a annoncé une mission de contrôle dans les arrondissements pour vérifier si les timbres sont apposés dans les régistres. Aussi, sa Commission sera également sur les carrières de sable pour le même exercice. Il promet de marquer à la culotte, les agents chargés de la collecte des fonds de la Commune.

Le président de la Commission chargée des relations avec la Société civile, Franck Oswald Hessouh, quant à lui, a déploré l'installation arnachique des centres de santé irréguliers, sans autorisation préalable. Il s'offusque du fait que certains pseudos centres de santé soient devenus des mouroirs pour les populations et projette des descentes sur le terrain pour la fermeture de ces centres qui s'illustrent dans des avortements clandestins et autres actes préjudiciables à la vie des paisibles populations.

C'est le tour de la présidente chargée des affaires sociales culturelles et sportives, Mme Chantal Houenha d'annoncer une tournée dans les arrondissements pour sensibiliser les populations à délaisser l'usage des sachets plastiques qui, dit-elle, ne présentent que d'inconvénients sur la vie et le cadre de vie de l'être humain. Le président de la Commission de la microfinance et de lutte contre la pauvreté Théophile Houngbédji, toujours dans la dynamique d'éviter aux fils et filles de la Commune d'Abomey-Calavi de tomber dans les travers de la loi, a annoncé également une tournée sur le territoire de la Commune, pour un recensement des structures illégales de collecte de l'épargne et d'octroi de crédit d'une part et d'autre part, pour une sensibilisation des populations à ne point tomber dans le piège de ces indélicats avec pour conséquences, ICC-Services bis.

Le président de la Commission chargée du contentieux et des affaires juridiques, Malick Tokpo, au regard de la délicatesse du sujet foncier, a été instruit pour faire plutôt une communication écrite. C'est la même logique qui a amené, Patrice Hounyewa, président de la Commission chargée des affaires domaniales et environnementales, de surcroît président de la Commission communale de gestion foncière (Cogef), à ne partager avec le Conseil Communal, à cette étape des débâts, que l'information relative à l'effectivité de l'installation et à l'opérationnalisation de cette Commission de canalisation légale des opérations foncières dans la Commune d'Abomey-Calavi. Alors que chacun des présidents de Commission, a demandé au Maire et à tout le Conseil Communal de leur prêter mains fortes pour la réussite de leurs missions respectives, le No1 de la Commune d'Abomey-Calavi, se préoccupe de la feuille de route que chacune de ces Commissions entend déployer pour atteindre les objectifs fixés.

...

Après le fourgon d'incendie et la cargaison d'équipements : L'Ong Pica et la Mairie d'Abomey-Calavi offrent une ambulance aux sapeurs pompiers

												Après le fourgon d'incendie et la cargaison d'équipements : L'Ong Pica et la Mairie d'Abomey-Calavi offrent une ambulance aux sapeurs pompiers

Et de deux pour le Maire Georges Bada et ses partenaires français adhérents de l'Ong Pompier International des côtes d'Armor (PICA). Après le fourgon d'incendie, novembre dernier, accompagné d'une cargaison de matériels chargés dans un conteneur de 40 pieds, le partenariat tripartite, Ong PICA, Ong Bodarma de Isidore Dougou et la Mairie d'Abomey-Calavi, vient de porter une fois encore un gros fruit au bénéfice du Centre de secours des Sapeurs Pompiers d'Abomey Calavi et environs. En effet, dans le cadre de ce partenariat, une ambulance dotée d'équipements d'assistance aux victimes d'accidents et autres sinistrés a été octroyée aux hommes du Commandant Alban Nassara et de Lucien Adohouannon. L'Ong Pica dans sa vision socio-humanitaire, a donné la main à la Mairie d'Abomey-Calavi pour renforcer les moyens d'intervention des Sapeurs Pompiers de l'Atlantique en général, ceux de la Commune d'Abomey-Calavi en particulier. A la cérémonie de remise de ce matériel, ce vendredi 22 juin 2017, le Commandant de la section départementale des Sapeurs Pompiers, Alban Nassara, a fait observer que la Mairie d'Abomey-Calavi n'a de cesse de démultiplier des actes pour permettre aux soldats du feu de répondre aux attentes des populations et ce, conformément à leur devise à savoir : "sauver ou périr''. Dans la même veine, le Colonel Sanni Gomina, en sa qualité d'Adjoint du Commandant du Groupement National des Sapeurs Pompiers, salue l'équipe communale dont le Capitaine est Georges Bada. Ceci, pour son engagement sans cesse renouvelé d'apporter les moyens de secours susceptibles d'assurer un plateau technique qui réponde de mieux en mieux aux exigences de la mission de sauvetage assignée aux sapeurs pompiers. L'homme qui a servi d'interface dans la mise en route de ce partenariat fructueux, pour ne pas nommer Isidore Dougou, a au nom de son Ong Bodarma, félicité le Maire Georges Bada pour tous les sacrifices qu'il consent en vue d'assurer un mieux-être à ses administrés. Dans son adresse à l'assistance, il évoque les qualités d'homme d'action, de parole et de défi qu'incarne le Maire Bada: "Les Grands Hommes de l'histoire, ne sont pas ceux qui racontent des histoires mais ceux qui marquent leur temps par des actes historiques. Nul doute, Monsieur le Maire de la Commune d'Abomey-Calavi, peut être classé dans le registre des Grands Hommes'', a-t-il déclaré avant d'indiquer que l'Autorité communale a été la cheville ouvrière et le soutien financier exclusif de l'Ong PICA pour l'effectivité du transit des différents matériels qu'elle a offerts aux sapeurs pompiers de Calavi et environs. Mais pour le Maire Georges Bada, tout ceci est à l'actif du Conseil Communal qui s'est fait le pari de frapper à toutes les portes adéquates pour accompagner les efforts que fait le Chef de l'Etat et son gouvernement pour offrir de meilleures conditions de vie aux Béninois en général, aux populations d'Abomey-Calavi en particulier. L'édile de la commune d'Abomey-Calavi cite dans ce registre, le centre hospitalier de référence qui sera construit sous peu non loin de la caserne des sapeurs pompiers de Calavi. Il ajoute que ''Le secours apporté aux êtres humains est la chose la plus importante du monde''. Et pour se faire, le Conseil communal qu'il préside se doit de donner la main aux sapeurs pompiers qui font un travail formidable en sauvant des vies humaines.



L'Autorité communale peut se rassurer et se targuer du soutien de la présidente de l'Ong PICA, Docteur Nadia GEORGES, qui a promis des actions plus grandes, dès l'année prochaine, en faveur de la Commune d'Abomey-Calavi. Il est à noter que l'Ong PICA, dans son champ d'intervention, a un volet formation et renforcement de capacités. Les sapeurs pompiers du département de l'Atlantique ont bénéficié dans ce cadre de l'expertise de leurs homologues français. Ils ont étè aguerris aux techniques de secourisme. Une simulation en guise de démonstration des techniques acquises par les soldats de feu béninois, a été faite. Des parchemins ont été distribués à ceux qui ont suivi avec succès, les différents modules de formation dispen)sés par Mme Nadia Georges et ses collaborateurs. Aussi, le Groupement National des Sapeurs Pompiers a-t-il, en termes de reconnaissance et de gratitude, a adressé des lettres de félicitations et d'encouragement aux membres de la délégation française pour services rendus.

...
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj