Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

Levée de fonds pour l'acquisition de matériels et le remboursement des dettes de la Commune d'Abomey-Calavi: Le Conseil Communal fait l'option de la titrisation (Les Conseillers saluent la vision de développement du Maire Bada

																								Levée de fonds pour l'acquisition de matériels et le remboursement des dettes de la Commune d'Abomey-Calavi:  Le Conseil Communal fait l'option de la titrisation  (Les Conseillers saluent la vision de développement du Maire Bada

Par respect aux textes qui régissent la décentralisation, le Maire Georges A. Bada ne pose aucun acte sans requérir au préalable l'aval du Conseil Communal. C'est dans cette dynamique que, pour implémenter sa vision de doter d'une part la Commune d'engins lourds, de véhicules administratifs et de matériels pour l'éclairage public et d'autre part, rembourser les dettes de la Commune vis-à-vis de ses prestataires, l'édile de la ville d'Abomey-Calavi, a sollicité l'expertise du Cabinet Leader Consulting pour une évaluation des besoins de la Commune et une analyse holistique des contours de cette vision futuriste. A la faveur de la 2ème session ordinaire du Conseil Communal, Patrick Voglozin, au nom du collège d'Experts qui a fait le travail, a restitué aux Conseillers communaux, les fruits de leurs investigations sur les finances de la Commune et partagé avec eux les possibilités et modalités pour une levée de ressources aux fins de faire face aux besoins de financement urgents de la Commune.

De l'exposé du Consultant Voglozin, on retient grosso modo que la Mairie d'Abomey-Calavi a un besoin de financement évalué à 7 milliards Fcfa environ, répartis comme suit: environ 1,5 milliards de dettes diverses vis-à-vis des prestataires, 1,9 milliards environ de dettes vis-à-vis des géomètres et urbanistes. Soit au total une ardoise de 3,5 milliards environ. A cela, s'ajoute le coût estimatif pour l'acquisition d'engins lourds, de véhicules administratifs, de matériels d'éclairage public et de feux tricolores...Ce coût s'élève également à 3,5 milliards environ.

Sur la base de l'évolution des indicateurs budgétaires de la Commune, le Consultant établit que la Mairie d'Abomey-Calavi a une quotité cessible de 1,1 milliards, c'est-à-dire que la capacité de cette ville à faire face à ses dettes est de 1 milliard 100 millions augmenté à 1,6 milliards si elle fait l'option d'austérité, c'est-à-dire, ''serrer les ceintures'' comme on le dit communément, en mettant entre parenthèses les dépenses éligibles dans les lignes ''autres charges'' du budget.
Ce diagnostic, une fois fait, il va falloir rechercher la thérapie de choc pour remédier au mal. L'Expert Patrick Voglozin et ses pairs se sont prêtés à l'exercice. Dans les moindres détails, leur porte-voix a fait dans sa présentation, l'inventaire des trois possibilités qui s'offrent au Conseil Communal dans le cas d'espèce, avant de lui suggérer celle qui est la plus avantageuse, la plus sûre et la moins onéreuse. Primo, il a parlé de la possibilité d'emprunt bancaire syndiqué sur la base d'une garantie de l'Etat; secundo, il indique que la Mairie peut faire recours au marché financier, en contractant un emprunt obligataire, toujours avec une garantie de l'Etat. Tertio et enfin, elle peut faire l'option de la titrisation par l'émission sur la durée de certificats spéciaux de créances appelés titres.

Au regard de la quotité cessible de la Commune et de l'examen cas par cas des conditionnalités d'accès à la levée de financement (garantie ou non de l'Etat), le Cabinet Leader Consulting a proposé au Maire et à son Conseil Communal, l'option de la titrisation qui va s'étendre sur 7 ans.
Voilà qui inocule le virus de la joie dans les cœurs des Conseillers Communaux. Du président Patrice Hounyéwa au 1er Adjoint au Maire Victor Adimi, en passant par Franck Hessouh, Timothée Hounsou, Malick Tokpo, Paulin Dossa, Appolinaire Hounguè, Bernard Hounsou, Delphin Houngbandan, Gilbert Agon et le 2ème Adjoint au Maire Julien Honfo, tous les Conseillers qui sont intervenus, ont salué cette réforme de titrisation et accorde au Maire tout leur soutien pour sa concrétisation. Le quitus du Conseil Communal au Maire afin qu'il poursuive les négociations pour un heureux aboutissement de ce processus, est sans ambage. A l'unanimité, ils ont donné carte blanche à l'Autorité Communale, surtout que, in fine, ce processus permettra de doter la ville d'un parking matériel assez impressionnant pour assurer les services d'aménagement, de reprofilage et de nettoyage des voies l'éclairage public et la sécurité dans la Commune, pour le bonheur des populations.
Cell/Com Mairie Abomey-Calavi


30/06/2018 Ă  Abomey-Calavi


Source/Auteur : Mairie d'Abomey-Calavi
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj