Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

Assainissement du secteur de la microfinance au Bénin: Le Comité interministériel en campagne de sensibilisation à Abomey-Calavi

												Assainissement du secteur de la microfinance au Bénin: Le Comité interministériel en campagne de sensibilisation à Abomey-Calavi

Le jeu en vaut la chandelle. Apr√®s la crise de Icc-Services et autres structures de micro-finance en 2010, les autorit√©s gouvernementales ont pris des mesures hardies aux fins de quadriller, de r√©gl√©menter et de structurer l'activit√© sur le territoire national. Dans la foul√©e, il a √©t√© mis sur pied une Cellule de Surveillance des Structures Financi√®res D√©centralis√©es (CSSFD) pr√©sid√©e par le Directeur de Cabinet du Ministre de l'Economie et des Finances, Servais Adjovi. Cette Cellule compos√©e, outre des cadres de la pr√©sidence de la R√©publique, des repr√©sentants des minist√®res sectoriels tels que le minist√®re de l'√©conomie et des finances, le minist√®re de la justice, le minist√®re de la D√©fense nationale, le minist√®re de l'int√©rieur, le minist√®re de la D√©centralisation et des Organisations de la Soci√©t√© Civile, cette Cellule disions-nous, a pour mission d'assainir le syst√®me de collecte de l'√©pargne et d'octroi de cr√©dits, qui du reste, a connu une prolif√©ration cette derni√®re d√©cennie. C'est dans le souci d'associer √† ce combat les autorit√©s communales et locales, √† l'effet d'impacter les populations √† la base, que ce Comit√© interminist√©riel a tenu ce mercredi 6 juin 2018, sa session extraordinaire d√©localis√©e √† juste titre dans les locaux de la Mairie d'Abomey-Calavi. A l'entame de cette session extraordinaire, le Maire Georges A. Bada qui a fait mobiliser pour la cause, Chefs d'Arrondissements, Chefs quartiers, √©lus locaux, personnel de l'Administration communale, a mis un point d'orgue sur l'importance de cette lutte contre l'exercice ill√©gal de la microfinance. L'autorit√© communale s'est ensuite engag√©e √† jouer sa partition afin que ses administr√©s ne soient point flou√©s par ces vendeurs d'illusions qui viennent les spolier. C'est le Directeur de Cabinet du MEF, Servais Adjovi qui, en sa qualit√© de pr√©sident de ladite Cellule, va introduire deux brillantes communications sur le sujet √† l'ordre du jour. Pour ce dernier, il s'agit de " susciter une adh√©sion √† une micofinance inclusive favorable √† la stabilit√© financi√®re, gage de la paix et du d√©veloppement'' qui doit √™tre de mise dans une R√©publique s√©rieuse, r√©gie par des textes. C'est M. Louis Biao qui, en sa qualit√© de Directeur G√©n√©ral de l'Agence Nationale de Surveillance des Syst√®mes Financiers D√©centralis√©s, va approfondir les objectifs vis√©s par le gouvernement en changeant de fusil d'√©paule face √† la prolif√©ration des structures ill√©gales de collecte de l'√©pargne et d'octroi de cr√©dits (plus de 68% de structures informelles contre 31% de structures formelles). Introduisant sa communication, M. Biao a martel√© √† la suite du DC Adjovi, que ''l'activit√© de microfinance est r√©glement√©e''. Et pour ce faire, '' Nul ne peut exercer cette activit√© sans avoir au pr√©alable, une autorisation d√Ľment sign√©e du Ministre de l'Economie et des Finances''. Le Communicateur a, dans son expos√© sur le th√®me : "Assainissement du secteur de la microfinance au B√©nin : r√©sultats et perspectives'', a donn√© des chiffres qui √©cŇďurent et qui justifient toute l'importance de cette lutte. A l'en croire, un recensement r√©cent dans le secteur permet de constater que plus de 2 millions de personnes sont impact√©es dans l'activit√© de microfinance, plus de 102 milliards Fcfa d'√©pargne sont collect√©s contre 154 milliards Fcfa d'encours. Pr√®s de 4 mille agents sont employ√©s par ces structures. Et la Commune d'Abomey-Calavi reste un site de pr√©dilection des acteurs ill√©gaux de microfinance (le cas Icc-Services : 30 milliards Fcfa spoli√©s √† Abomey-Calavi contre 150 milliards sur le plan national; sur pr√®s de 4000 employ√©s exer√ßant dans le secteur de microfinance, 1000 √©manent de la Fececam dont le si√®ge est √† Abomey-Calavi).

Comme on peut le constater, l'activit√© a pris de l'ampleur; de sorte qu'on ne saurait parler de microfinance mais plut√īt de macrofinance. M. Biao, pour finir sa communication, a fait des recommandations √† l'endroit du Maire et de son staff pour que soit concr√©tis√©e la volont√© du gouvernement Talon d'assainir le secteur de la microfinance et d'en faire une activit√© fiable, viable et p√©renne, reposant sur des institutions professionnelles. Le Maire et son √©quipe sont appel√©s √† une sensibilisation continue des populations afin de les aguerrir √† d√©noncer les structures ill√©gales de microfinance. Il leur a √©t√© √©galement recommand√© de relayer au niveau des √©lus locaux, les informations re√ßues lors de cette session de sensibilisation. A ce sujet, le Maire Bada a promis mettre √† profit les s√©ances mensuelles de r√©union tournante de municipalit√© dans les arrondissements, pour faire des communications en langues locales sur la microfinance.

A la suite de M. Biao, M. Serges Houédanou de la Centif, a fait une communication sur le dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Pour ce communicateur, tout argent tiré d'une activité illicite, de la contrebande, de la fraude ou de l'escroquerie, est une infraction punie par la loi. A son tour, il appelle les autorités communales à prêter mains fortes aux structures mises en place par le gouvernement pour enrayer les fléaux de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme. Les élus à la base sont invités à sensibiliser leurs administrés afin qu'ils portent à la connaissance de la Centif, de l'Agence Judiciaire du Trésor ou des structures de la Police Républicaine, toute activité suspicieuse. Il rassure en ce qui concerne la protection de l'anonymat ou de l'identité des informateurs.

Il faut souligner que la séance de sensibilisation s'est achevée par une distribution aux participants de kits, renseignant sur les structures de microfinance agréées.


09/06/2018 à Abomey-Calavi


Source/Auteur : Mairie d'Abomey Calavi
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj