Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

En marge des journées mondiales de l'environnement et des océans: Hommes en uniforme et Mairie d'Abomey-Calavi reboisent à Adounko pour marquer les limites avec Ouidah

												En marge des journées mondiales de l'environnement et des océans: Hommes en uniforme et Mairie d'Abomey-Calavi reboisent à Adounko pour marquer les limites avec Ouidah

Le samedi 1er juin 2019, la Mairie d'Abomey-Calavi a sacrifié à la tradition de la journée nationale de l'arbre, en mettant en terre à Togbin, sur une bonne partie de ses 12 kilomètres, le long de la plage, de jeunes plants de cocotiers. L'exercice a consisté en outre à marquer les frontières de la Commune d'Abomey-Calavi avec sa sœur de Cotonou. En cette occasion solennelle, la première Autorité de la Commune d'Abomey-Calavi, le Maire Georges A. Bada, a souhaité que tout le périmètre, c'est-à-dire les 12 kilomètres de plage, de Togbin à Adounko, dans l'arrondissement de Godomey, soient progressivement couverts, pour parachever cette œuvre environnementale si bien entamée. Cet appel n'est pas tombé dans les oreilles de sourds. De concert avec le détachement des eaux et forêts d'Abomey-Calavi et sous la coordination du Capitaine Orékan, la Mairie d'Abomey-Calavi, sous l'instigation de sa Direction des Services Techniques (Dst) dirigée par M. Dieu-Donné Mègninou, il a été co-organisé une semaine plus tard, soit ce samedi 08 juin 2019 à Adounko, une opération coup de point dénommée "reboisement inter-forces''. Agents des eaux et forêts, militaires, policiers républicains, sapeurs pompiers, autorités communales et locales, Ong partenaires, délégation de la Jeunesse de Godomey (JDG), ont massivement fait le déplacement de la plage d'Adounko, ceci en marge des journées mondiales de l'environnement et des océans, pour faire le geste utile, geste qui, à en croire le Colonel Lucien Bonou, Directeur Départemental Atlantique de la Police Républicaine, marque d'une part la cohésion et les retrouvailles inter-forces, et d'autre part, traduit la volonté des différentes forces en présence, de mettre des plants en terre pour délimiter les frontières entre Abomey-Calavi et sa Commune sœur de Ouidah. Pour lui en effet, le fait de reboiser pour délimiter les frontières entre Abomey-Calavi et Cotonou puis entre Abomey-Calavi et Ouidah, permet de mettre un terme aux conflits de territoire entre populations qui sont, à n'en point douter, fils et filles d'un même pays, le Bénin. C'est à juste titre qu'il remercie la Mairie d'Abomey-Calavi pour l'initiative, tous les hommes en uniforme, les Ong, autorités et agents de la Mairie qui ont participé à cette opération coup de point en faveur de notre cadre de vie.
Serv/Com/Mairie Abomey-Calavi


08/06/2019 Ă  Abomey-Calavi


Source/Auteur : Cell/Com/ Mairie Abomey-Calavi
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj