Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

Pour avoir gagné le pari de la réconciliation et de l'installation d'un bureau communal consensuel à Abomey-Calavi : Le Préfet Codjia et le Maire Bada portés en triomphe par les dignitaires et adeptes du Thron Kpéto Déka

												Pour avoir gagné le pari de la réconciliation et de l'installation d'un bureau communal consensuel à Abomey-Calavi : Le Préfet Codjia et le Maire Bada portés en triomphe par les dignitaires et adeptes du Thron Kpéto Déka

La maison du peuple de l'hôtel de ville d'Abomey-Calavi pleine comme un œuf; des hommes et femmes de tous âges, parés de leurs beaux habits aux décors savamment expressifs et illustratifs de ce que le Bénin en général, la Commune d'Abomey-Calavi en particulier, conserve encore ses valeurs endogènes et les vénère à travers ses cultes et divinités; liesse populaire à travers chants et danses annonçant visiblement les couleurs de la fête du 10 janvier... Le jeu en vaut la chandelle. Les hauts dignitaires du culte Thron Kpéto Déka, les Hounnongan, Hounnon, Hounvi, Tassinon, Kpindjigan, bref les sommités et adeptes du Thron Kpéto Déka n'ont en effet pas trouvé mieux, pour célébrer l'union sacrée retrouvée au sein de leur congrégation. Il s'agit d'une réconciliation somme toute, auréolée ce samedi 28 décembre 2019, par l'installation officielle d'un bureau communal consensuel de 39 membres, présidé par Hounnongan Gbènan Alomatroukpon. En cette circonstance solennelle qui marque un nouveau départ dans la structuration et la réorganisation de ce culte dans la Commune d'Abomey-Calavi, le Préfet Jean-Claude Codjia et le Maire Georges Adédjoyé Bada, cheville ouvrière du retour à la cohésion, à la paix et au consensus au sein des responsables de ce culte, ont été portés en triomphe par les Hounnongan, à commencer par le Chef suprême du Thron sur le plan national, Hounnongan Dèfodji Tchédji, le Hounnongan-Xosu Gbèzé Tchédji Dandan et une horde de hauts dignitaires du Thron, de rois et de notabilités dont notamment l'organisateur Hounnongan Vissétogbé, le Secrétaire Exécutif Christophe Hounkpè, qui ont pris la parole en cette circonstance, on ne peut plus solennelle, qu'aucune autorité politico-administrative et morale ne veut se faire compter. Pour le Président communal, Hounnongan Gbènan Alomatroukpon, le Préfet et le Maire ont été les premiers artisans de la réconciliation entre lui et son vice-président, Hounnongan Kpohounmin Toï 2 avec qui il s'entend bien pour que rayonne le culte de Thron Kpéto Déka dans la Commune d'Abomey-Calavi. Il indique clairement la feuille de route à suivre et insiste sur la discipline du groupe et les principes fondamentaux à observer. ''Sans une autorisation de ce bureau dûment entérinée par les autorités communales, il n'est plus possible d'installer un temple de Thron Kpéto Déka dans aucun des 9 arrondissements de la Commune d'Abomey-Calavi. Il n'est plus non plus possible, de faire des cérémonies liées à ce culte. Finies les installations clandestines de ce vodoun qui incarne la tranquillité, la justice, la paix et l'harmonie. Dorénavant, une enquête de moralité sera faite avant de délivrer les autorisations'', a-t-il déclaré. Mais avant lui, M. Daniel Lantonkpodé, Chargé de Mission du Maire aux affaires culturelles, cultuelles et aux relations publiques, a souligné que l'exploit que le Préfet et le Maire ont réalisé dans la Commune d'Abomey-Calavi, en matière de restructuration des acteurs des différents cultes et divinités, est unique, inique et voire innovant dans tout le Département de l'Atlantique.

Procédant à l'installation du bureau communal au nom du Préfet qui s'est entre temps retiré pour honorer à d'autres obligations professionnelles, le Maire Georges Adédjoyé Bada a salué l'esprit d'ouverture, de compréhension mutuelle et de consensus des dignitaires du culte Thron Kpéto Déka. Il a invité les responsables des autres cultes à prendre exemple sur les dignitaires du Thron Kpéto Déka et à aller dans le sens de la vision du Chef de l'Etat qui met un point d'honneur sur l'organisation des chefferie traditionnelles et sur la mise en place de grands ensembles structurés, organisés. A toutes fins utiles, la première Autorité de la Commune d'Abomey-Calavi a rappelé que la laïcité de l'Etat, la liberté d'associations et de religion, sont des principes acquis, inscrits en lettres d'or dans la Constitution du Bénin. Il ajoute que la même Constitution ne tolère pas le désordre. Et c'est pourquoi, le Préfet en tant que garant de l'ordre et de la sécurité sur son territoire de compétence, tient à une structuration de tous les cultes aux fins d'avoir des répondants en cas de grabuge. C'est à juste titre donc que M. Christophe Hounkpè désignât les membres du bureau communal du Thron Kpéto Déka sous le vocable d'' ''Ambassadeurs du Thron auprès des Autorités politico-administratives ''.

Le Maire Bada, pour finir, a demandé aux dignitaires et aux adeptes du Thron Kpéto Déka Alafia, de continuer à prier pour le Chef de l'Etat Patrice Talon et à toujours le soutenir afin qu'il ait une santé de baobab et l'inspiration permanente de prendre des options convenables pour le développement du Bénin et par ricochet de la Commune d'Abomey-Calavi.


30/12/2019 Ă  Abomey-Calavi


Source/Auteur : Serv/Com/Mairie d'Abomey-Calavi
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj