Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

Pour régler le problème d'inondation au niveau du pont de Djonou à Godomey Houédonou: Le MIT, la Préfecture et la Mairie décidés à libérer le couloir de circulation de l'eau

												Pour régler le problème d'inondation au niveau du pont de Djonou à Godomey Houédonou: Le MIT, la Préfecture et la Mairie décidés à libérer le couloir de circulation de l'eau

( Les autorités à nouveau sur le terrain pour une dernière sommation des occupants)

Le débordement de l'eau de son lit vers la route inter-Etats, observé ces derniers jours, au niveau du pont de Djonou à Houédonou, dans l'Arrondissement de Godomey, est le fait du blocage du couloir de circulation de l'eau par des constructions, diverses installations de fortunes et étals de tas de gravier. Ne pouvant donc plus retrouver le chemin de son lit, l'eau a pris d'assaut la route inter-Etats, créant ainsi des désagréments aux usagers, affectant considérablement la libre circulation des biens et des personnes sur cet axe. Le diagnostic ainsi fait, il faut une thérapie de choc pour saisir au vol, ce que le Préfet Jean-Claude Codjia appelle '' un message fort que Dieu vient d'envoyer afin que des dispositions idoines soient prises une fois pour toutes, pour que le pire n'arrive''. Et pour y parvenir, les autorités gouvernementales, préfectorales et communales, ne se donnent aucun répit. Elles se sont d'ailleurs donné la main pour travailler dans une synergie d'actions. En effet, pour la troisième fois dans l'espace de 09 jours, le Préfet du Département de l'Atlantique et du Littoral, Jean-Claude Codjia, à la tête d'une délégation composée entre autres des deux Adjoints au Maire de la Commune d'Abomey-Calavi, du Directeur Départemental des Infrastructures et du Transport Atlantique, du Directeur des Services Techniques de la Mairie et de son homologue de la Direction de l'Aménagement et de l'Urbanisme, le Préfet disions nous, est allé encore au contact des réalités aux alentours du pont de Djonou. Il est question cette fois-ci pour l'Autorité Préfectorale de passer à la vitesse supérieure après les sensibilisations des personnes concernées et après 9 jours francs d'attente hélas en vue d'un dégagement volontaire et pacifique des chenaux de l'eau. ''Nous allons restituer à l'eau son espace. Nous allons permettre à l'eau d'aller tranquillement dans son lit. Nous vous avons laissé suffisamment le temps de vous exécuter. Dès demain, nous allons passer à l'acte'', a lancé le Préfet avant de poursuivre: ''Il nous est revenu que sur le terrain, il y a trois situations qui peuvent être résumées en deux: Il y a d'un côté, ceux qui sont des occupants illégaux et des vendeurs de graviers qui seront systématiquement dégagés. De l'autre côté, il y a ceux qui ont été maladroitement recasés dans les marécages. Ces derniers seront identifiés, recensés et on verra dans quelle mesure leur trouver d'autres endroits pour les dedommager. Tout compte fait, nous allons parer au plus pressé en libérant les couloirs de circulation de l'eau au niveau de ce pont''.

Sur ces entrefaites, le Préfet a instruit à la fois le Directeur Départemental des Infrastructures et du Transport Atlantique, le Maire représenté par le 1er Adjoint, le Directeur des Services Techniques et le Directeur de l'Aménagement et de l'Urbanisme, afin qu'ils prennent les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de ces décisions auxquelles il attache un grand prix.


29/10/2019 Ă  Abomey-Calavi


Source/Auteur : Serv/Com/Mairie Abomey-Calavi
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj