Mairie d'Abomey Calavi

English version

Version française

Actualites

Séance publique de reddition de comptes au titre de l'année 2018 à la Mairie d'Abomey-Calavi: Le Maire Georges Bada expose ses réalisations aux populations

												Séance publique de reddition de comptes au titre de l'année 2018 à la Mairie d'Abomey-Calavi: Le Maire Georges Bada expose ses réalisations aux populations

Se soumettant à l'un des deux principes fondamentaux de la bonne gouvernance (obligation de résultat, obligation de compte rendu) et déférant à une pre ion sacro-sainte de la loi 98-007 portant régime financier en République du Bénin, laquelle pre ion établit une relation de redevabilité entre mandataires et mandants, le Maire de la Commune d'Abomey-Calavi, a procédé ce vendredi 28 décembre 2018, à la maison du peuple de la Commune à la séance publique de reddition de comptes au titre de l'année 2018. Toutes les couches socio-professionnelles, organisations de la Société civile, membres de diverses confessions religieuses, associations de développement, têtes couronnées, sages, notables et autres leaders d'opinion, autorités locales, groupements de femmes, de jeunes et autres couches représentatives de la Commune, ont eté conviés à cette audience de reddition de compte dont l'objectif, in fine, est de rétablir la confiance avec les populations. Cet exercice, dans l'ensemble peu fastidieux pour l'édile de la ville d'Abomey-Calavi, s'est axé sur la thématique générale : "Gestion des déchets solides ménagers''. Une thématique retenue en liaison avec les acteurs de la société civile et conformément au programme 5 du Plan de développement communal (Pdc, 3ème génération) qui vise l'amélioration du cadre de vie des populations dans la Commune d'Abomey-Calavi.

A l'entame de l'exercice, le Maire Bada a tenu à en préciser les réelles motivations: "Qui gère pour autrui, se doit de lui rendre compte", a-t-il déclaré avant d'inventorier les initiatives du Conseil Communal qu'il préside pour booster au titre de l'année finissante, les résultats de la Commune en matière de gestion des ordures. Face à un état des lieux peu réluisant, la pertinence de la thématique coule de source et les résultats engrangés à travers l'appui des Partenaires Techniques et Financiers, sont suffisamment éloquents. En effet, fait observer le Maire, l'absence d'un système efficace de gestion des déchets a entraîné la prolifération d'une multitude de dépotoirs sauvages. Une étude récente, poursuit-il, a révélé l'existence de 622 points noirs d'ordures dans la Commune avec des impacts négatifs sur la santé des populations, sur l'environnement, sur le cadre de vie et sur le bon fonctionnement des ouvrages d'assainissement avec pour conséquences, la pollution du cadre de vie des populations, les inondations, la prolifération des moustiques, des mouches et autres insectes, la recrudescence de maladies liées à la pollution de l'air et de l'eau, etc. Une autre étude commanditée en 2013 par le PUGEMU (Projet d'Urgence de Gestion Environnementale en Milieu Urbain), a révélé que chaque individu produit en moyenne par jour 0,5 Kg de déchets soit au total 400 tonnes par jour pour la Commune. Pour inverser cette tendance peu favorable à la santé publique, le Conseil communal d'Abomey-Calavi, à travers le partenariat Etat-Commune et l'appui du Pugemu à la gestion des déchets solides, a désormais à son actif, la mutation des Ong en PME (Petites et Moyennes Entreprises) pour leur faciliter l'accès aux crédits bancaires aux fins de mieux s'équiper et d'améliorer leurs prestations en matière de pré-collecte, de collecte, de tri-valorisation, de transport et d'enfouissement des déchets solides, la création de 7 Groupements d'Intérêt Economique (GIE) regroupant les PME de la Commune, sous la coordination de leur faitière dénommée "Collectif des Structures de Gestion des Déchets d'Abomey-Calavi (COSGAG), unique interlocuteur de l'administration communale, l'élaboration du plan de zonage, la formation des PME, l'évaluation et la localisation géographique des gros dépotoirs de la Commune, l'acquisition de 36 tricycles modernes, la construction de 12 points de regroupements équipés de 2 bacs à ordures d'une contenance de 15m3 chacun, la construction d'un Centre de transfert équipé de 5 bacs de 40m3 et l'acquisition de 3 camions Ampli Roll pour la collecte et le transport.

Ces dispositions organisationnelles, techniques et matérielles en vue d'une gestion efficace et efficiente des déchets solides dans la Commune d'Abomey-Calavi, ont été renforcées par des actes administratifs notamment l'arrêté communal No 196/C-AC/DC/SG/DRFM/DAJ/DST/SPEN/SAC du 06 septembre 2018, portant abonnement obligatoire des ménages à la pré-collecte des déchets et l'arrêté communal No 195/C-AC/DC/SG/DRFM/DAJ/DST/SPEN/SAC du 06 septembre 2018, portant fixation du coût de la redevance de la pré-collecte des déchets.

Dans ce même registre, le Maire Georges Bada a mis un point d'honneur sur les difficultés rencontrées, lesquelles difficultés ne permettent pas d'atteindre non seulement les résultats escomptés mais qui incitent par ailleurs à consentir davantage d'efforts pour renverser la vapeur dans ce névralgique secteur. On peut citer entre autres difficultés, l'insuffisance des infrastructures pour couvrir toute la commune à savoir les points de regroupement et centres de transfert, l'absence de décharge finale, l'insuffisance de ressources pour assurer la collecte, le transport et l'enfouissement des déchets au Centre d'Enfouissement Technique de Ouidah, l'absence de matériels modernes pour le tri et la valorisation des déchets, le faible taux d'abonnement des ménages (13 941abonnés sur 145 510 ménages; soit un taux de 9,58%), etc.

Autres réalisations et perspectives...
Pour rendre complète cette séance de reddition de compte, l'Autorité communale a introduit les 9 Chefs d'Arrondissement de la Commune en faisant un point global des réalisations au titre de l'année 2018. On retient que de Godomey à Kpanroun, en passant par Hêvié, Ouèdo, Togba, Calavi, Akassato, Golo-Djigbé et Zinvié, la bagatelle de 2 milliards 834 millions 370 mille neuf cent (2 834 370 900) francs Cfa, ont été investis pour des réalisations qui impactent le secteur de l'éducation, la construction d'infrastructures marchandes et socicommunautaires (modules de classes, boutiques et hangars dans les marchés, centres de santé, cnetres de loisirs, adduction d'eau, etc).

Il a pour finir, exhorté les populations à la justice fiscale, pour permettre à la ville d'avoir plus de moyens à faire face aux besoins de développement de la Commune.
Cette communication du Maire, introductive du ballet de présentation par les CA des réalisations faites par la Commune dans chacun de leurs arrondissements, a été clôturée par les vœux, les meilleurs de l'Autorité communale à ses administrés et un exposé d'heureuses perspectives dans le cadre de l'action communale en vue de l'amélioration des conditions de vie des populations.

En thèmes de perspectives, il y a la construction de la Maison du peuple dont les travaux sont à l'étape de finition, l'extension du bloc administratif de l'hôtel de ville et la construction des sièges de certains arrondissements, l'achèvement des travaux de construction du centre de santé de Godomey et des sièges pour les chefs quartiers et chefs villages, le renforcement des interventions des Services de la DST sur les voies d'accès, etc.

La séance a été clôturée par le volet ''parole au public''. Les mandataires ont exprimé en direction de leur mandant, des préoccupations relatives à l'aménagement, l'entretien et à l'assainissement des voies, les ouvertures de voies, des besoins en micro-crédits pour les femmes, etc. En réponse à ces légitimes attentes, le Maire Georges Bada a rassuré ses administrés en indiquant d'une part, qu'au titre de l'année 2019, le budget communal a prévu à travers une opération de titrisation, l'acquisition d'engins lourds pour faire face aux ouvertures de voies, aux reprofilage et rechargement de voies secondaires et à d'autres tâches de salubrité dans la Commune. Aussi, fait-il observer qu'avec l'effectivité de l'asphaltage piloté par le gouvernement, beaucoup de problèmes liés à l'assainissement, à l'aménagement et à la mobilité dans la ville d'Abomey-Calavi seront résolus. Il peut compter sur le soutien, les prières et bénédictions des leaders religieux, des rois et autres autorités morales de la Commune pour que son rêve d'écrire le nom d'Abomey-Calavi dans les anales de l'histoire de la décentralisation au Bénin, devienne une réalité.


29/12/2018 Ă  Abomey-Calavi


Source/Auteur : Serv/Com/Mairie Abomey-Calavi
Copyright 2016, webmastered by MASSAURA SARL (www.massaura.manydiscoveries.com) for www.mairie-abomey-calavi.bj